L’Allemagne et la France ont souligné, lundi, la nécessité de parvenir à un accord sur la relance économique en Europe après le Covid-19 dès le prochain sommet prévu en juillet.

“Nous sommes confrontés à des défis économiques que nous n’avons jamais connus depuis des décennies, et sans doute dans toute l’Histoire”, a indiqué la chancelière allemande, Angela Merkel, qui a eu des entretiens à Meseberg, près de Berlin, avec le président français, Emmanuel Macron.

“Nous espérons que nous allons trouver une solution, même si le chemin est encore long”, a relevé la responsable allemande lors d’un point de presse conjoint.

“S’il y a des Etats encore sceptiques, tout le monde est d’accord pour qu’on sorte plus fort de cette crise”, a-t-elle martelé.

“Nous sommes arrivés à un moment de vérité pour l’Europe”, a déclaré, de son côté, le président français.

“Les fameux pays frugaux, ce sont des pays qui sont bénéficiaires nets du fonctionnement du marché unique, participer à un espace commun leur rapporte beaucoup plus qu’à d’autres”, a-t-il estimé.

Le prochain sommet européen se penchera sur l’adoption d’un plan de relance économique de 750 milliards d’euros proposé par la Commission européenne.

Cette proposition est adossée au budget à long terme de l’Union européenne (2021-2027) d’un montant de 1.100 milliards d’euros.

 

Bouton retour en haut de la page
Fermer