La Fondation Mohammed VI pour la réinsertion des détenus a organisé, vendredi à Casablanca, une cérémonie pour rendre hommage à des femmes pionnières dans la réinsertion socio-professionnelle des pensionnaires des établissements pénitentiaires et des centres de protection de l’enfance dans la région de Casablanca-Settat.

Lors de cette cérémonie, organisée à l’occasion de la Journée internationale de la femme, la Fondation a célébré 18 femmes travaillant dans ces établissements, mais aussi au sein de l’autorité judiciaire, du ministère de la Justice et de la Direction générale de la sûreté nationale, aux côtés d’une femme médecin, d’une membre du barreau de Casablanca et d’une professionnelle des médias.

Cette manifestation constitue une reconnaissance des efforts consentis par les femmes œuvrant dans des secteurs liés à la réinsertion des pensionnaires desdits établissements dans la région et et celles appartenant aux différents secteurs partenaires, dont des fonctionnaires de la Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR), souligne-t-on dans un document distribué à la presse.

La cérémonie, qui s’inscrit dans le cadre d’une série de rendez-vous régionaux qui seront régulièrement organisés à l’occasion de la Journée de le femme, est en droite ligne de la stratégie bienveillante tracée par SM le Roi Mohammed VI en matière de réinsertions des détenus et de la vision éclairée du Souverain visant à consacrer les principes du Royaume relatifs à la consécration de l’État de droit et au renforcement de la culture de la solidarité et de la cohabitation.

Les organisateurs ont, par ailleurs, annoncé l’organisation d’une caravane médicale multidisciplinaire au profit de 400 pensionnaire de la prison locale “Oukacha 2” à Casablanca.

A cette occasion, le coordinateur général de la Fondation Mohammed VI pour la réinsertion des détenus, Abdelouahed Jamali Idrissi, a indiqué que cette initiative rend hommage à une catégorie particulière de femmes marocaines ayant choisi de contribuer de façon discrète au développement de leur pays, saluant leurs sacrifices en vue de redonner espoir aux détenues et les aider à entrevoir un avenir meilleur.

Les femmes distinguées lors de cette cérémonie ont assuré que cet hommage est une source de motivation supplémentaire pour redoubler d’efforts et continuer à œuvrer dans le domaine de la réinsertion, pour le bien de la patrie et de la société.

Lors de cette manifestation, marquée par une programmation artistique animée par plusieurs artistes marocain, des cadeaux ont été remis à ces femmes qui ont fait leurs preuves dans le domaine de la réinsertion.

Bouton retour en haut de la page
Fermer