L’Union européenne (UE) a annoncé, jeudi à Ankara, avoir débloqué 325 millions d’euros pour l’extension d’un programme d’aide aux réfugiés en Turquie, sur une enveloppe de 3 milliards d’euros annoncée en juin.

Financé depuis cinq ans par l’UE, un “programme d’urgence” permet à plus de 1,5 million de réfugiés vivant en Turquie de bénéficier d’une aide mensuelle pour leurs besoins essentiels, soit 10 euros par mois par personne, complétée, en fonction de la taille de la famille bénéficiaire, par des bonus trimestriels.

“Cette aide est précieuse pour des centaines de milliers de familles, dont beaucoup ont été touchées durement par la pandémie de coronavirus”, a souligné dans un communiqué le commissaire européen chargé de la gestion des crises, Janez Lenarcic.

Le déblocage de ces fonds permet ainsi l’extension du programme d’aide jusqu’en 2023. Ils font partie de l’enveloppe de 3 milliards d’euros en faveur des réfugiés en Turquie annoncée à l’issue du Conseil européen en juin dernier.

Au total, 535 millions d’euros avaient déjà été débloqués pour poursuivre les actions de l’UE en Turquie au cours de l’année 2021.

Le programme d’aide est mis en place en coopération avec la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (IFRC) et le Croissant-Rouge turc.

Bouton retour en haut de la page
Fermer