Le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, a exprimé, lundi à Rabat, son souhait de voir le Maroc et l’Afrique du Sud construire et promouvoir des relations parlementaires exemplaires.

Au cours d’une entrevue avec M. Masondo Amos Nkosiyakhe, président du Conseil national des Provinces, M. El Malki a souligné la disposition de la première Chambre du parlement à s’investir dans ce sens, dans la perspective de raffermir les liens de coopération entre les deux institutions législatives.

Cité dans un communiqué, le président de la Chambre des représentants a mis l’accent sur la mémoire commune en matière de lutte contre le régime de l’apartheid, rappelant la visite historique du leader sud-africain Nelson Mandela au Maroc, au cours de laquelle il a été reçu par le regretté Souverain, Feu SM Hassan II.

Le Royaume, membre fondateur de l’Organisation de l’unité africaine, s’engage résolument en faveur de l’action africaine commune et de l’intégration économique dans le continent, a relevé M. El Malki, notant qu’il a été l’un des premiers signataires de l’Accord de libre-échange africain. “Les institutions parlementaires ont un rôle important à jouer pour la concrétisation de cet accord”, a-t-il dit.

Il a, en outre, insisté sur l’importance de se tourner vers l’avenir et d’aller au-delà des problèmes artificiels, d’autant plus que “l’Afrique a besoin d’États forts et d’une société civile agissante, mais aussi de la transition démocratique et du respect des droits de l’Homme”.

M. Amos Nkosiyakhe a, de son côté, exprimé sa gratitude au Maroc pour le soutien qu’il a apporté au peuple sud-africain dans sa lutte contre l’apartheid.

Après avoir affirmé l’engagement de son pays pour la consolidation de la pratique démocratique, le responsable sud-africain a plaidé pour l’intensification des échanges commerciaux et économiques entre les pays du continent.

“Nous partageons beaucoup de choses et nous sommes optimistes quant à la possibilité de surmonter les entraves au développement du continent”, a conclu le président du Conseil national des Provinces.

Bouton retour en haut de la page
Fermer