Le centre de santé du deuxième niveau “Al Amal” au quartier Yaacoub Al Mansour à Rabat relevant de la médecine de famille a lancé ses activités après son inauguration mercredi par le ministre de la santé, Anass DOUKKALI.

Inauguré après des travaux de réaménagement, son équipement par du matériel biomédical, des équipements bureautiques et la mobilisation des ressources humaines qualifiées, ce projet s’inscrit dans le cadre du renforcement de l’offre de soins au niveau des établissements de santé primaire dans la région Rabat – Salé – Kenitra, à travers le développement de cinq centres de santé, dont celui Al Amal, et la mobilisation d’une enveloppe budgétaire de plus de 4,4 millions de dhs.

Dans une déclaration à la MAP, M. Doukkali a souligné que cette structure couvrira les besoins de la population du quartier Yaacoub Mansour en matière de santé de base, relevant que le centre est le quatrième du genre dédié à la médecine de famille et contribuera à absorber la pression sur les hôpitaux et les services d’urgence.

Le centre assurera des consultations pour les personnes diabétiques, celles malades de la tension artérielle, de la tuberculose, ainsi qu’en médecine dentaire et dermatologie, outre des formations continues au profit de son personnel médical, a ajouté M. Doukkali, qualifiant l’établissement de “modèle” pour les centres de santé répondant aux besoins médicaux, notamment la santé physique et psychologique.

La déléguée du ministère à Rabat, Nouria Saidi, a affirmé pour sa part que le centre fournira des prestations de soins et de prévention et que sa particularité est qu’il s’inscrit dans le cadre de la médecine de famille qui tend à traiter 80 pc des malades.

L’inauguration de ce centre vient en conformité avec le contenu de la lettre royale adressée aux participants à la journée internationale de la santé 2019, dans laquelle Sa Majesté le Roi a insisté sur l’importance de la réforme du système de soins de santé primaire dans l’objectif d’atteindre la couverture sanitaire universelle à l’horizon 2030.

Par ailleurs, ce projet vise le développement des consultations médicales et une prise en charge de qualité répondant aux attentes de la population du quartier Yaacoub Al Mansour estimée à plus de 26.000 personnes, ainsi la satisfaction de leurs besoins récurrents relatifs aux soins et particulièrement les soins spécialisés dont le suivi de 1141 personnes diabétiques et 771 personnes hypertendues. Ce projet garantira ainsi, la disponibilité des moyens logistiques et équipements biomédicaux nécessaires et l’amélioration des conditions de travail des professionnels de la santé.

Pour assurer le bon fonctionnement de ce centre, le ministère a mobilisé des médecins généralistes, des médecins spécialistes en médecine de famille, en pédiatrie, en médecine dentaire, en médecine de travail, en dermatologie, en pneumologie en plus des infirmiers et techniciens.

Il est à noter que dans le cadre de l’amélioration du service des établissements de soins de santé primaire, le ministère affirme avoir procédé au recrutement des médecins spécialistes en médecine de famille, pour assurer la prise en charge intégrée à savoir le volet physique, psychologique, et social. La prévention des maladies et des blessures, la prise en charge des maladies chroniques, et la surveillance régulière de santé pour tous les membres de la famille.

Bouton retour en haut de la page
Fermer