Quatorze coopératives féminines ont été primées, lundi à Rabat, à l’occasion de la première édition du prix national dédié au meilleur projet pour le développement des activités de la coopérative féminine “Lalla Al moutaâouina”.

Ce prix a été remis aux coopératives lauréates à l’occasion de la célébration de la journée internationale de la femme, lors d’une cérémonie organisée par le ministère du Tourisme, de l’Artisanat, du Transport Aérien et de l’Économie Sociale et l’Office du développement de la coopération (ODCO) sous le signe “les coopératives, des leviers de l’autonomisation économique des femmes”.

Les 14 coopératives (357 adhérentes) lauréates de ce prix national, doté de 50.000 dirhams, sont actives dans différentes régions du Royaume dans les secteurs de l’alimentation, de l’agriculture, de la pêche et de l’artisanat.

Cette cérémonie s’inscrit dans le cadre des efforts déployés par le département de tutelle en vue de renforcer le rôle des coopératives féminines en tant qu’entreprises sociales qui contribuent à l’autonomisation économique des femmes et les incitent à l’innovation sociale pour améliorer les conditions économiques, sociales et éducatives de leurs adhérentes.

S’exprimant à cette occasion, la ministre du Tourisme, de l’Artisanat, du Transport Aérien et de l’Économie Sociale, Nadia Fettah Alaoui, a indiqué que le nombre des coopératives féminines au Maroc a connu un développement soutenu lors des dernières années, avec un total de 4.524 coopératives comptant plus de 35.000 adhérentes, ce qui représente 16,6% du total des coopératives au Maroc, ajoutant que les quatre dernières années suivant la publication de la loi112-12 relative aux coopératives ont vu la création de 3.360 coopératives féminines, avec une moyenne de 840 coopératives par an.

Le Royaume accorde une grande importance à l’autonomisation économique des femmes dans les différents programmes sectoriels qui ont été lancés, à travers l’encouragement de la création de coopératives féminines, eu égard à leur rôle en tant qu’entreprises sociales indépendantes qui contribuent directement à l’autonomisation économique et sociale des femmes, a souligné Mme Fettah Alaoui.

La conjoncture actuelle et la nouvelle dynamique que connaît le Maroc sont propices à l’encouragement des coopératives féminines et à la réalisation de l’autonomisation économique des femmes, en particulier après le lancement de l’initiative Royale relative au programme intégré d’appui et de financement des entreprises dont peuvent bénéficier les femmes par le biais de coopératives ou d’entreprises, a-t-elle ajouté.

La ministre a en outre mis en exergue le rôle important que jouent les coopératives pour inciter tous les citoyens à s’impliquer dans le processus de développement, de même qu’elles contribuent à l’épanouissement des femmes, tout en réalisant des objectifs à caractère social.

Pour sa part, le directeur général de l’ODCO, Youssef El Hassani a mis l’accent sur le développement remarquable que connaît le secteur coopératif au Maroc, notant que le nombre de coopératives actives à ce jour s’élève à 27.262 coopératives comprenant 563.776 adhérents, dont 35% sont des femmes.

Il a en outre souligné qu’en dépit de cette progression du nombre des coopératives, de nombreuses contraintes entravent le développement de celles féminines, notamment la capacité de gestion des projets et la difficulté d’accès aux marchés et aux sources de financement pour investir dans le développement des projets de coopératives, a-t-il fait valoir.

Bouton retour en haut de la page
Fermer