Un total de 150.000 adhérents à la Fondation Mohammed VI de la promotion des œuvres sociales de l’éducation-formation devra bénéficier de subventions pour l’achat d’ordinateurs et l’accès à une connexion Internet dans le cadre du programme Nafida2, dont la cérémonie de lancement s’est déroulée mercredi à Rabat.

La Fondation a prévu, à cet effet, une enveloppe budgétaire de 300 millions de dirhams qui sera mobilisée pour accorder une subvention individuelle de 2.000 DH pour tout achat d’un ordinateur.

S’agissant de la connexion Internet, des partenariats ont été conclus avec les trois opérateurs nationaux pour assurer une réduction de 25% sur les tarifs publics appliqués à la connexion de type 4G ou fibre optique.

Le président de la Fondation, Youssef El Bakkali, a expliqué, au cours de cette cérémonie, que le programme Nafida2 incarne les valeurs qui animent les interventions de la Fondation, notamment la liberté de choix et l’égalité des chances, notant que les adhérents peuvent opter pour le fournisseur ou l’opérateur télécoms de leur choix, en fonction de la marque de préférence et du budget.

De même, poursuit-il, le déploiement du programme Nafida2 passe par un processus digitalisé grâce à une application développée par la Fondation tout en mobilisant ses équipes centrales et son réseau de représentations régionales pour faciliter l’accès à cette prestation, expliquant que les membres peuvent bénéficier du programme via la plate-forme électronique et sans aucun déplacement.

Par ailleurs, M. El Bakkali n’a pas manqué de rappeler le succès remporté par la première opération en permettant l’équipement de 150.000 adhérents en ordinateurs et connexion Internet.

Lancé en 2008, Nafida1 avait fortement contribué à l’intégration des technologies de l’information et de la communication dans le secteur éducatif et à la mise en œuvre des dispositions du plan Maroc Numeric 2013, a-t-il souligné.

Des financements de l’ordre de 424 millions de dirhams ont été alloués à cette opération, avec les contributions de la Fondation et ses partenaires, à savoir le ministère de l’Education nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique et le Fonds du Service Universel des Télécommunications (FSU).

Outre les partenariats scellés à cette occasion avec le ministère et les opérateurs télécoms autour des offres promotionnelles, le président de la Fondation a signé une autre convention avec le Trésorier du Royaume, Noureddine Bensouda, portant sur les modalités de restitution des subventions d’équipement informatique aux adhérents de la Fondation en vertu de Nafida2.

Dans une déclaration à la chaîne d’information “M24”, le secrétaire général du département de l’Education nationale Youssef Belqasmi a mis en avant l’importance des nouvelles technologies de l’information et de la communication à l’ère actuelle, notamment avec la mise en place du dispositif de l’enseignement à distance.

Le nouveau modèle de développement accorde une importance notoire au numérique en tant que levier nécessaire pour la continuité des services publics et du fonctionnement de l’économie dans un contexte de pandémie, a-t-il indiqué.

Bouton retour en haut de la page
Fermer