Le ministre du Travail et de l’Insertion professionnelle, Mohamed Amkraz a souligné, vendredi à Rabat, la nécessité d’encourager l’auto-emploi, compte tenu des opportunités qu’il offre, appelant le gouvernement et les établissements concernés à fournir davantage d’efforts pour la promotion de ce secteur.

S’exprimant lors de la 2-ème session du Conseil d’administration de l’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences (ANAPEC), au titre de l’année 2019, dédié à la présentation du plan d’action 2020, M. Amkraz a affirmé que les jeunes marocains se doivent de briser l’idée reçue sur l’auto-emploi, assurant qu’il offre davantage d’opportunités en terme de promotion sociale, en comparaison avec l’emploi salarié.

Soulignant l’impératif de traiter les dysfonctionnements liés à ce domaine et d’accompagner les jeunes entrepreneurs en leur fournissant le soutien logistique nécessaire, il a précisé que le rôle du gouvernement étant de soutenir le secteur privé, un observatoire sous forme d’une institution publique indépendante est en cours de création et sera doté de ressources financières et humaines compétentes en charge de normaliser les chiffres liés au domaine de l’emploi et d’améliorer l’image du Maroc auprès des investisseurs internationaux.

A cette occasion, le directeur de l’ANAPEC, Abdelmounaïm Madani a présenté un exposé sur les chantiers programmés en 2020 et le plan d’action de l’Agence au titre de la même année, ainsi que le budget 2020.

Il a, à cet effet, souligné que les mesures entreprises portent sur la poursuite de la mise en œuvre des mesures d’incitation à l’emploi salarié et l’auto-emploi, le renforcement de la dimension territoriale de l’action de l’agence et le lancement du projet de modernisation du système informatique de l’ANAPEC, en focalisant sur la transformation numérique de toutes les procédures et les services et ce, dans le cadre d’un partenariat avec l’Agence Millennium Challenge Account-Morocco (MCA-Morocco).

Ces mesures reposent également sur la consécration de l’orientation de l’Agence vers l’entreprenariat, à travers le développement d’une approche sectorielle et sa mise en œuvre, en se basant sur des plans d’action régionaux et locaux et la contribution à la mise en œuvre des programmes adoptés dans le cadre de la coopération internationale, a ajouté le responsable.

Elles visent aussi le renforcement du système d’évaluation et de suivi, la reformulation du programme d’auto-emploi pour qu’il soit en harmonie avec les mutations que connaît le secteur et la simplification des procédures de mise en œuvre des différents programmes et services de l’Agence, a-t-il poursuivi.

Concernant les prévisions des mesures actives d’emploi au titre de l’année 2020, M. Madani a indiqué que l’intégration globale des programmes d’appui de l’emploi salarié entre 2016 et fin octobre 2019 est de 376.807, tandis que le nombre de porteurs de projets qui ont été accompagnés dans le cadre du programme d’appui à l’auto-emploi a atteint 4.073 personnes à fin octobre 2019, soit une augmentation de 107% en comparaison avec la même période de l’année 2018, avec un objectif de 4.800 en 2019 et 6.000 en 2020.

Ainsi, les procédures liées au plan d’action de l’ANAPEC au titre de l’année 2020 concernent le développement et la professionnalisation de la médiation dans le secteur de l’emploi au Maroc, en particulier à travers l’élargissement du réseau des agences et l’utilisation des agences mobiles de l’emploi, la présentation d’offres de services de qualité en adéquation avec toutes les catégories de chercheurs d’emploi, en facilitant aux jeunes diplômés l’accès à leur premier travail, ainsi que l’accompagnement des personnes en situation de handicap, en leur offrant des services particuliers dans un cadre participatif, entre autres.

Lors de cette rencontre, il a été procédé à la présentation des conventions de partenariat signées par l’ANAPEC entre le 5 juillet 2019 et le 27 septembre 2019.

L’approbation du procès verbal de la 1-ère session du Conseil d’administration au titre du premier semestre de l’année 2019, tenue le 5 juillet dernier et la présentation et la validation du plan d’action de l’Agence au titre de l’année 2020, étaient également inscrits à l’ordre du jour.

Le budget de l’ANAPEC alloué au titre de l’année 2020 est estimé à 691,5 MDH, réparti entre la gestion (233,5 MDH), l’investissement (8 MDH), le projet d’initiative à l’emploi (445 MDH) et les ressources nettes (5 MDH).

Bouton retour en haut de la page
Fermer