Le gouverneur de la province de Boulemane, Abdelhak Hamdaoui a procédé, samedi à l’école communautaire Tarek Ibnou Zyad, dans la commune d’Injil (province de Boulemane), au lancement du projet de promotion de la réussite scolaire et de l’épanouissement des enfants en milieu rural, avec pour objectif de lutter contre l’abandon scolaire et garantir une éducation de qualité pour tous.

Ce projet, qui s’inscrit dans le cadre du programme de l’impulsion du capital humain des générations montantes de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH), porte sur le renforcement du soutien scolaire en faveur de 590 élèves répartis sur les communes Imouzzer Marmoucha (120), EL Mers (80), Fritissa (120), Injil (120) et Guigou (150).

Il concerne le déploiement d’un dispositif de soutien scolaire afin d’améliorer les apprentissages des élèves du primaire (niveaux 3, 4, 5, 6), à travers la création d’une équipe pédagogique dotée des ressources nécessaires, en assurant la promotion d’un écosystème favorisant l’apprentissage ainsi que l’efficacité de la gestion administrative et financière du projet.

Dans une déclaration à la MAP, le chef de la Direction de l’Action Sociale à la province de Boulemane, Fouad Hajji, a indiqué que le lancement du projet d’appui à la scolarisation dans l’école communautaire Tarik Ibnou Ziad dans la commune d’Injil s’inscrit dans le cadre du programme de l’impulsion du capital humain des générations montantes de l’INDH.

Le projet, mené en partenariat avec l’association “Aman pour le développement durable”, intervient suite à la visite effectuée, en décembre dernier, par le wali coordinateur national de l’INDH dans la province, dans le but de promouvoir l’enseignement préscolaire, comme levier de développement des capacités des nouvelles générations.

Le projet d’appui à la scolarisation est une initiative prometteuse qui cible, dans sa première phase, 590 élèves répartis sur cinq communes de la province à travers des cours de soutien en mathématiques et langue française, a-t-il fait savoir, ajoutant que le projet sera généralisé, par la suite à d’autres communes.

De son côté, la présidente de l’association “Aman pour le développement durable”, partenaire au projet, Fatima Ouaaza, a souligné que la réalisation de ce projet d’appui à la scolarisation se veut une concrétisation de la volonté de SM le Roi Mohammed VI qui n’a eu de cesse d’appeler dans Ses discours au développement de l’enseignement préscolaire et du soutien scolaire des enfants issus des familles dans le besoin.

“L’adhésion à ce projet est motivée par notre conviction que la société civile se doit de contribuer aux efforts déployés par le Royaume pour réaliser le développement durable à l’horizon 2030”, a-t-elle dit, ajoutant que l’objectif est de garantir une éducation de qualité pour tous.

A l’issue de la cérémonie de lancement de ce projet, le gouverneur de la province a procédé à la distribution de denrées alimentaires au profit de familles nécessiteuses.

Bouton retour en haut de la page
Fermer