L’ancien vice-président américain Joe Biden devrait remporter les primaires du Mississippi, du Missouri et du Michigan dans le cadre de la course pour l’investiture du parti démocrate selon les projections de plusieurs médias américains.

M. Biden détient une avance confortable sur son adversaire Bernie Sanders au Michigan, le gros morceau de cette importante soirée électorale avec ses 125 délégués. Après le dépouillement de 53% des bulletins de vote, Biden était accrédité de 55% des voix contre 41% pour le sénateur du Vermont.

Dans un e-mail adressé aux donateurs mardi soir, le directeur de campagne de Sanders, Faiz Shakir, a minimisé l’importance du décompte précoce des votes et a déclaré à ses partisans que, tout comme lors du Super Tuesday la semaine dernière, les choses iront mieux pour le sénateur du Vermont une fois les bureaux de vote fermés dans les États de l’ouest.

Sanders espère limiter les dégâts dans les Etats de Washington, Idaho et le Dakota du Nord, alors que Joe Biden continue de creuser l’écart en matière de délégués.

Jusqu’à présent, Joe Biden dispose de 664 délégués, Bernie Sanders 573 délégués alors Tulsi Gabbard n’en compte que deux.

Au terme des élections dans les six Etats ayant voté mardi, 53% des délégués en jeu resteront à pourvoir, annonçant une primaire de longue haleine entre Biden et Sanders, avec un avantage conséquent pour l’ancien vice-président de Barack Obama.

Bouton retour en haut de la page
Fermer