Le comité d’action politique (PAC) du Black caucus du Congrès (CBC) américain a approuvé la candidature de Joe Biden à la présidentielle de novembre prochain, renforçant les appuis de l’ancien vice-président chez les dirigeants politiques noirs influents du pays.

L’approbation unanime du PAC est venue après plusieurs appuis clés parmi les dirigeants et les membres du caucus, y compris l’icône des droits civiques, le représentant de Géorgie John Lewis et la présidente du caucus, la représentante Karen Bass de Californie. Le PAC est le bras de campagne distinct du black caucus du Congrès.

“Il ne fait aucun doute que le pays a grandement besoin de Joe Biden”, a déclaré à la presse du président du PAC du CBC, le représentant de New York, Gregory Meeks.

“Son leadership, son expérience, sa compréhension de la façon de faire avancer les choses et sa capacité à travailler et à rassembler les gens sont plus que jamais nécessaires. Nous avons besoin de quelqu’un qui est un guérisseur et non un diviseur, et c’est Joe Biden”, a-t-il ajouté.

Biden, qui est sur le point de remporter la nomination présidentielle démocrate, avait déjà obtenu des approbations clés de 38 des 54 membres du groupe, qui est composé de la plupart des membres afro-américains du Congrès.

Les électeurs noirs ont longtemps ancré la candidature de l’ancien vice-président à la Maison Blanche avec un soutien écrasant en Caroline du Sud, au Super Tuesday et dans les États du Midwest comme le Michigan. Mais c’était avant que la pandémie de coronavirus ne perturbe la course présidentielle, forçant plusieurs États avec des populations noires importantes, comme la Géorgie, à reporter leurs primaires. Les Afro-Américains ont été touchés de manière disproportionnée par COVID-19, la maladie causée par le virus.

Le black caucus avait appuyé Hillary Clinton contre le sénateur du Vermont, Bernie Sanders lors des primaires de 2016.

Bouton retour en haut de la page
Fermer