La mission conjointe de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), de l’Union africaine (UA) et de l’ONU a appelé, au terme d’un séjour à Abidjan, les acteurs politiques ivoiriens à asseoir un “dialogue” et à s’engager pour un scrutin présidentiel “crédible et inclusif”, le 31 octobre prochain.

Dans un communiqué lu par le commissaire aux Affaires politiques, paix et sécurité de la CEDEAO, Francis Béhanzin, la mission conjointe a exprimé sa “vive préoccupation” quant à l’absence de confiance entre les acteurs politiques ivoiriens et condamné fermement les actes de violences et les discours de haine aux relents communautaires” constatés dans le champ de la compétition politique.

La mission conjointe de la CEDEAO, de l’UA et de l’ONU, qui a eu lieu du 4 au 7 octobre, visait la promotion d’une élection présidentielle “crédible, transparente et apaisée” en Côte d’Ivoire.

Lors de ses consultations, la délégation a échangé avec les partis politiques, les partis de l’opposition, les candidats, des groupes d’ambassadeurs africains, européens accrédités en Côte d’Ivoire et des organisations de la société civile.

Les membres de la mission ont salué l’engagement et la volonté des autorités à promouvoir une élection “inclusive, transparente, crédible et apaisée en Côte d’Ivoire”, a dit Francis Béhanzin.

La délégation a encouragé les parties prenantes ivoiriennes à sécuriser le processus électoral tout comme la protection de l’intégrité physique des candidats et de leurs militants, avant, pendant et après l’élection du 31 octobre 2020.

Le Conseil Constitutionnel avait rejeté quarante dossiers de candidature et déclaré quatre candidats aptes à briguer la magistrature suprême du pays. Il s’agit du Président Alassane Ouattara (RHDP), de l’ancien premier ministre Affi N’Guessan (FPI), de l’ex-chef de l’Etat Henri Konan Bédié (PDCI) et du député Kouadio Konan Bertin (Indépendant).

Plus de 900.000 nouveaux électeurs se sont enregistrés sur les listes en Côte d’Ivoire en vue de l’élection présidentielle, portant le total du collège électoral à 7,5 millions.

La Côte d’Ivoire compte 25 millions d’habitants, avec une population très jeune et plusieurs millions de résidents étrangers.

Bouton retour en haut de la page
Fermer