La Loi-cadre N°51.17 relative au système de l’éducation, de l’enseignement, de la formation et de la recherche scientifique garantira la durabilité des réformes et la mobilisation de la communauté autour de l’école marocaine, a affirmé, jeudi 19 septembre, à Rabat, le ministre l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Saïd Amzazi.

Lors d’un point de presse tenu au terme du Conseil de gouvernement, le ministre délégué chargé des relations avec le Parlement et la société civile, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, a indiqué que M. Amzazi a présenté un exposé sur la rentrée pédagogique 2019-2020, dans lequel il a fait remarquer que la rentrée scolaire coïncide cette année avec l’entrée en vigueur de la loi-cadre N°51.17 qui devrait permettre de garantir la durabilité des réformes et la mobilisation de la communauté autour de l’école marocaine.

D’autre part, le ministre a souligné l’attention prioritaire accordée au système d’éducation et de formation, laquelle a été renouvelée par le lancement de l’année pédagogique sous la présidence de SM le Roi Mohammed VI au Centre de formation dans les métiers de l’hôtellerie et du tourisme de Témara, ainsi que par la ferme détermination du Souverain à renforcer et à consolider le système éducatif, considéré comme base du développement et levier pour la promotion sociale.

M. Amzazi a également rappelé les grandes lignes de l’exposé qu’il avait présenté devant SM le Roi concernant les données relatives au bilan et aux dernières avancées de la réforme du système de l’éducation et de la formation, soulignant que les programmes et mesures prévues au titre de cette réforme ont enregistré des taux de réalisation très satisfaisants, notamment au niveau du soutien à la scolarisation, de la mise en œuvre du Programme national de l’éducation inclusive, du soutien social, du développement de la formation professionnelle et de la mise en place d’un système national d’orientation précoce.

Par ailleurs, le ministre a abordé des données statistiques liées à la rentrée pédagogique 2019-2020, précisant que nombre des bénéficiaires de l’opération éducative s’est élevé à 10 millions cette année.

Bouton retour en haut de la page
Fermer