Les promoteurs immobiliers de Marrakech ont fait part, mercredi, de leur confiance quant à la capacité du secteur à opérer une relance soutenue après le déconfinement.

Lors d’une réunion de travail avec le Conseil communal de Marrakech, destinée à examiner les mécanismes à mettre en œuvre en vue d’atténuer les répercussions socio-économiques de la crise induite par le coronavirus sur ce secteur, les promoteurs immobiliers, ont estimé que pour garantir une relance sûre du secteur, il est indispensable de faire face à certaines contraintes relatives notamment, à la lenteur et à la complexité des procédures administratives en vue de l’obtention des autorisations dans ce domaine.

Lors de cette réunion tenue en présence notamment, du président du Conseil communal, Mohamed Larbi Belcaid, et du président de la section locale de la Fédération Nationale des Promoteurs Immobiliers (FNPI), Mohamed Adel Bouhaja, les promoteurs immobiliers se sont félicités du lancement du nouveau système numérique “Rokhas” (Autorisation), notant que ce système vise à réduire davantage les délais d’obtention des autorisations.

Les professionnels de ce secteur ont, en outre, relevé que le grand nombre d’intervenants dans le domaine immobilier et urbanistique (commune, agence urbaine, division de l’urbanisme relevant de la wilaya, RADEEMA, Protection civile…) rend l’obtention de ces autorisations plus complexes.

Intervenant à cette occasion, M. Belcaid a exprimé la disposition du Conseil communal à collaborer avec les promoteurs immobiliers pour une mise en application stricte et rigoureuse des mesures préventives et sanitaires au sein des chantiers, outre l’élaboration de guides adéquats.

Pour leur part, le vice-président du Conseil communal chargé de l’urbanisme, Mohamed Toufja, et certains architectes de la commune de Marrakech ont mis l’accent sur les efforts menés par la Division de l’urbanisme relevant de cette instance élue, en vue d’assurer un meilleur accompagnement du nouveau système numérique lié aux autorisations, tout en mettant en avant le souci permanent de la commune et sa détermination à traiter tous les dossiers et à faciliter les procédures administratives y afférentes.

Ainsi, les responsables de la commune et les promoteurs immobiliers de la cité ocre ont décidé conjointement d’organiser une rencontre à laquelle prendront part tous les intervenants concernés afin de débattre des problématiques se rapportant aux autorisations, et de procéder à l’évaluation du nouveau système numérique mis en place.

Ils se sont prononcés également en faveur de l’organisation d’une série de sessions de formation, en partenariat avec la FNPI au profit des architectes afin de mieux les sensibiliser et les informer sur les questions à caractère juridique.

Cette rencontre, qui s’insère dans le sillage de l’approche participative et de la politique d’écoute et d’interaction adoptées par la Commune de Marrakech, se fixait pour objectifs de mettre l’accent et de débattre de la situation actuelle du secteur immobilier, et d’examiner et identifier les problèmes dont souffre cette activité, avec un focus sur les aspirations et attentes des professionnels.

Elle s’inscrit dans le cadre des rencontres de communications organisées par le conseil communal avec les opérateurs économiques et professionnels au niveau de la ville de Marrakech pour débattre des mesures à mettre en oeuvre pour faire face aux répercussions de la crise induite par la pandémie du coronavirus sur les secteurs économiques stratégiques.

Bouton retour en haut de la page
Fermer