Le président sortant du Portugal, Marcelo Rebelo de Sousa, a été réélu au premier tour lors d’un scrutin tenu dimanche.

L’actuel chef de l’Etat a obtenu 61,3% des voix, selon des résultats partiels portant sur 98,8% des circonscriptions.

Avec 12,5% des suffrages, l’ex-eurodéputée socialiste Ana Gomes est arrivée en deuxième position, devançant le candidat d’extrême droite André Ventura, qui comptait à ce stade 11,9% des voix.

Au Portugal, le chef de l’Etat joue un rôle d’arbitre en cas de crise politique, et il peut dissoudre le Parlement pour convoquer des élections législatives anticipées.

 

Bouton retour en haut de la page
Fermer