Le secrétaire d’État américain Michael R. Pompeo a reçu jeudi à Washington, le président par intérim de Venezuela, Juan Guaido, et lui a souligné le “soutien indéfectible” de Washington à son “leadership démocratique”, rapporte le département d’Etat.

Les deux hommes ont discuté du voyage international réussi du président intérimaire Guaido et de ses nombreuses réunions à Washington, a indiqué la porte-parole du département d’Etat Morgan Ortagus.

Ils ont discuté de la manière dont les acteurs démocratiques et les partenaires internationaux peuvent ensemble ouvrir la voie à un gouvernement de transition chargé de superviser des élections présidentielles et nationales libres et équitables, ajoute la même source dans un communiqué.

MM. Pompeo et Guaido ont convenu de redoubler d’efforts pour fournir au peuple vénézuélien ce qu’il exigeait depuis des années: “la fin de la dictature de Maduro et le rétablissement de la démocratie, de la prospérité économique et de la dignité du peuple du Venezuela”, conclut le communiqué.

M. Guaido a déjà été reçu mercredi à la Maison Blanche par le président Donald Trump. La réunion à huis clos est intervenue un jour après que le chef de l’opposition vénézuélienne eut été invité au discours du président sur l’état de l’Union, où M. Trump a félicité M. Guaidó en promettant le soutien de Washington à sa cause.

Les États-Unis ont été le premier pays à reconnaître M. Guaido, le chef élu de l’Assemblée législative du pays, comme président légitime du Venezuela après avoir accusé Nicolas Maduro de corruption et de fraude électorale.

Abritant les plus grandes réserves de pétrole du monde, le Venezuela a été pendant des décennies un chef de file économique dans l’hémisphère occidental, avant que l’arrivée au pouvoir d’Hugo Chavez n’entraine le pays vers une profonde crise économique et sociale.

 

Bouton retour en haut de la page
Fermer