Le président conservateur sortant Andrzej Duda est arrivé en tête du premier tour de l’élection présidentielle de dimanche en Pologne avec 43,7% des voix et affrontera le candidat libéral Rafal Trzaskowski, au second tour le 12 juillet, selon les résultats quasi complets publiés lundi par la Commission électorale.

Le président Andrzej Duda a recueilli 43,7% des voix, après le dépouillement de 99,78% des bulletins de vote, a annoncé la Commission électorale, ajoutant qu’il affrontera au second tour le maire de Varsovie, Rafal Trzaskowski, qui a obtenu 30,3% des suffrages.

Le candidat indépendant, Szymon Holownia, est arrivé troisième avec 13,9% des voix, alors qu’aucun des huit autres candidats n’a dépassé le seuil de 10 pc des voix.

Selon la commission électorale, le taux de participation s’est élevé à 64,4%, ajoutant que les résultats définitifs seront publiés au plus tard mardi matin.

Le président Andrzej Duda, 48 ans, qui a atteint un objectif supérieur à ce que lui prédisaient les sondages, a axé sa campagne sur le social, le gouvernement polonais ayant mis en place ces dernières années une série de prestations sociales populaires.

Rafal Trzaskowski (Plate-forme civique, centre droit), âgé lui aussi de 48 ans, et qui s’est engagé à conserver ces prestations en cas de victoire, pourrait compter sur des reports de voix au second tour.

La réélection du président sortant, allié du gouvernement, est cruciale pour le parti conservateur nationaliste au pouvoir Droit et Justice (PiS). Les résultats du second tour pourraient façonner les futures relations de la Pologne avec l’Union européenne.

Le scrutin initialement prévu en mai mais reporté à cause de la pandémie de coronavirus s’est tenu selon un mode mixte de vote postal et conventionnel afin de prévenir de nouvelles infections.

Bouton retour en haut de la page
Fermer