La Pologne a enregistré un excédent commercial de 800 millions d’euros à fin septembre 2019, contre un déficit de 2,9 milliards d’euros durant la même période un an auparavant, selon l’institut polonais des Statistiques “GUS”.

Au cours des neuf premiers mois de l’année 2019, les exportations (+6,5%) ont augmenté, en glissement annuel, à un rythme plus rapide que celui des importations (+4,1%).

L’Allemagne demeure de loin le premier partenaire commercial de la Pologne mais ses parts de marché connaissent une érosion tant à l’importation (-0,5 point, à 27,7% du total) qu’à l’exportation (-0,7 point, à 22,0% du total).

Le ministère polonais de l’Entrepreneuriat et des Technologies met en avant la diversification des exportations polonaises en particulier au profit des marchés plus lointains mais prometteurs de l’Amérique et de l’Asie, notant que les exportations pour ces destinations ont augmenté de 11,5% en glissement annuel pour atteindre 12,2 milliards d’euros.

La structures des échanges commerciaux polonais est dominée, côté exportations, par les machines et équipements électriques et mécaniques (40% des exportations), les produits chimiques (14%), l’agro-alimentaire (13%) et les produits métallurgiques (10%) alors que les principaux produits importés sont les machines et équipements électriques et mécaniques (39% des importations), les produits chimiques (17%), les produits métallurgiques (10%) et l’agro-alimentaire (9%).

D’après le ministère, la part de la Pologne dans les exportations globales mondiales représentait 1,3% à la fin de l’année 2018, soit une augmentation de 0,3 point par rapport à 2010.

Bouton retour en haut de la page
Fermer