Un total de 645 étudiants étrangers poursuivent leurs études à l’Université Moulay Ismail de Meknès (UMI), au titre de l’année universitaire 2020-2021, contre 634 étudiants l’année précédente.

Sur ce nombre, dont 161 sont de sexe féminin, 628 sont issus de 39 pays subsahariens, tandis que 17 autres sont originaires de huit pays arabes et nord africains, selon des données de l’UMI.

La répartition des étudiants étrangers par établissement fait ressortir que 269 étudiants poursuivent leurs études à la faculté des sciences juridiques, économiques et sociales (42pc), 98 à la faculté des sciences et techniques (15pc), 84 à l’école nationale supérieure d’arts et métiers (13 pc), 21 à l’école supérieure de technologie (3pc), 25 à la faculté des lettres et des sciences humaines (4pc) et 145 à la faculté des sciences (22pc), outre 3 étudiants à la faculté polydisciplinaire d’Errachidia.

S’agissant de la répartition par type de diplôme, la même source relève que 64pc de ces étudiants poursuivent leurs études au cycle Licence d’études fondamentales et 13 pc au cycle ingénieur.

L’UMI rappelle que 530 étudiants étrangers y ont poursuivi leurs études au titre de l’année 2018-2019, dont 323 en Licence Fondamentale, 67 en Sciences et Techniques, 83 en Sciences de l’Ingénieur, 24 en Master, 21 aux Études Doctorales et 11 en DUT (diplôme universitaire en technologie).

 

Bouton retour en haut de la page
Fermer