L’accord de baisse de production signé par les membres de l’OPEP+ a permis de stabiliser les prix de pétrole et de maintenir l’équilibre de l’offre et de la demande sur les marchés mondiaux, ce qui aura un impact positif sur l’exploration géologique en Russie, a affirmé le ministre russe des Ressources naturelles et de l’Environnement, Dmitry Kobylkin.

«L’accord OPEP+ a un impact positif sur l’industrie pétrolière. Avec des prix bas et une offre excédentaire de pétrole sur le marché, les entreprises ont tendance à optimiser et réduire les coûts, dont le premier est celui de la recherche et de l’exploration de nouveaux puits », a indiqué le ministre lors d’un entretien à l’agence Ria Novosti.

M.Kobylkin a souligné, dans ce sens, que l’accord OPEP+ stabilise et équilibre la demande et l’offre sur les marchés mondiaux de brut, ce qui aura un impact positif sur le secteur de l’exploration pétrolière en Russie.

Le ministre a également noté que la propagation de la pandémie de coronavirus a également affecté le volume de l’exploration pétrolière, ajoutant que l’évaluation des effets de la pandémie sur l’industrie sera déterminée en fin d’année.

Les prix du pétrole subissent depuis début mars une chute de près de la moitié, à cause notamment de l’échec, le 06 mars dernier, des négociations pour une baisse supplémentaire de la production au sein de l’OPEP+ à cause de la baisse historique de la demande de pétrole (20 à 30 millions de barils par jour) provoquée par la pandémie de coronavirus.

Les pays producteurs sont arrivés à s’entendre fin avril sur un accord, entré en vigueur au 1er mai et prolongé le 6 juin, prévoyant une baisse de la production mondiale de 9,7 millions de barils par jour, dont 1,8 millions de barils par jour pour la Russie.

Bouton retour en haut de la page
Fermer