Le président péruvien, Martin Vizcarra, a nommé, jeudi, Walter Martos, nouveau chef du Gouvernement en remplacement de Pedro Cateriano, qui s’est vu refuser, mardi, la confiance du Parlement.

M. Martos, qui occupait le poste de ministre de la Défense dans le cabinet de Cateriano, a prêté serment aux côtés de son équipe gouvernementale.

La majorité des membres du nouveau gouvernement ont maintenu leurs postes, à l’exception des ministres de la Défense, du Travail, de l’Énergie et des mines et de la Femme.

Ainsi, Jorge Chavez a été nommé ministre de la Défense, alors que Javier Palacios s’est vu confier le portefeuille du Travail. Luis Miguel Incháustegui a hérité du ministère de l’Energie et des mines, tandis que Rosario Sasieta a été nommée à la tête du ministère de la Femme.

Le nouveau gouvernement devra présenter les grandes lignes de son programme devant le Parlement dans un délai n’excédant pas les 30 jours à partir de la date de sa nomination afin de demander la confiance de l’institution législative.

Après la cérémonie de prestation de serment, M. Vizcarra a présidé un Conseil des ministres au cours duquel il a indiqué que M. Martos “a fait preuve de son engagement et sa volonté de déployer tous les efforts dans l’intérêt du pays”.

“Les citoyens ont besoin et exigent notre dévouement, et nous le ferons comme toujours”, a-t-il dit, notant que “l’heure n’est pas à la division, mais à l’unité et l’harmonie”.

S’arrêtant sur la crise politique que traverse le pays andin, le chef de l’Etat a appelé à “tourner la page des différences et à continuer à travailler pour tous les Péruviens”.

M. Vizcarra avait récemment annoncé la tenue d’élections présidentielle et législatives le 21 avril 2021.

Bouton retour en haut de la page
Fermer