Le président péruvien, Manuel Merino, a annoncé sa démission dimanche, dans une décision visant une sortie de la crise politique que traverse le pays sud-américain.

Merino a annoncé sa démission dans un discours télévisé, quelques minutes seulement après que le Congrès ait exhorté le président à démissionner tout en convoquant une session plénière extraordinaire pour trouver une solution constitutionnelle à la crise et désigner un successeur au président démissionnaire.

Il avait pris le pouvoir exécutif après que le Parlement ait destitué le président Martín Vizcarra lundi pour “incapacité morale” suite à des accusations de corruption.

“Je veux faire entendre à tout le pays que je présente ma démission irrévocable”, a déclaré Manuel Merino.

La destitution de Vizcarra et la prise de la présidence par le chef du Parlement, Manuel Merino (59 ans) a engendré des manifestations depuis mardi, auxquelles des milliers de personnes ont participé à Lima et dans d’autres villes.

Bouton retour en haut de la page
Fermer