Casablanca – Les débarquements des produits de la pêche côtière et artisanale ont atteint 590.230 tonnes au premier semestre 2019, en progression de 11% par rapport à la même période un an auparavant, selon l’Office national des pêches (ONP).

La valeur marchande des produits de la pêche côtière et artisanale débarqués s’est élevée à près de 3,9 milliards de dirhams (MMDH) au cours des six premiers mois de cette année, en augmentation de 16% comparativement à fin juin 2018, précise l’ONP dans sa note relative aux statistiques sur la pêche côtière et artisanale au Maroc.

Par produit, les débarquements des algues ont affiché une forte hausse de 179% à 10.588 tonnes, tandis que ceux des céphalopodes (31.207 t), des poissons pélagiques (513.397 t), des coquillages (241 t) et des poissons blancs (32.423 t) ont évolué respectivement de 46%, 9%, 4% et 2%, respectivement. En revanche, les débarquements des crustacés ont reculé de 8% à 2.375 tonnes.

Par ailleurs, un volume de 8.840 t de produits de la pêche côtière et artisanale ont été débarquées dans les entrées portuaires méditerranéennes, en hausse de 24% par rapport à fin juin 2018.

Les volumes débarqués dans les ports situés sur l’Atlantique ont, de leur côté, augmenté de 9% à 504.557 t, relève l’ONP.

Bouton retour en haut de la page
Fermer