La pandémie est de plus en plus mortelle dans le monde, avec un nouveau record quotidien de plus de 18.000 décès et des variants, bien plus contagieux, qui ne cessent de se propager, poussant de plus en plus de pays à fermer leurs frontières.

De jour en jour, la situation s’assombrit : le nombre mondial des cas officiellement recensés a dépassé les 100 millions et selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), les nouveaux variants du coronavirus continuent de se répandre : le britannique s’est étendu à 70 pays et le sud-africain à 31.

Du jamais vu depuis le début de la pandémie, 18.109 décès ont été enregistrés mardi dans le monde.

Ce chiffre confirme une tendance constatée depuis début janvier : la mortalité s’accélère nettement, les seuils de morts quotidiennes sont passés plus rapidement et le plateau s’établit à des niveaux de plus en plus élevés (en moyenne, 14.000 décès en 24 heures depuis le 22 janvier, contre 10.000 fin novembre).

Au total, le monde a enregistré 2,16 millions de morts.

“Nous livrons le combat de notre vie”, mais “nous pouvons vaincre le virus – et nous vaincrons le virus” et ses variants, a assuré Maria Van Kerkhove, la responsable technique à l’OMS de la lutte contre le Covid-19, apparu fin 2019 en Chine.

 

Bouton retour en haut de la page
Fermer