Le président du Conseil Européen, Charles Michel a plaidé, mercredi, pour un partenariat renforcé avec l’Afrique pour la soutenir dans son combat contre la pandémie du coronavirus et son impact économique et social.

«Je souhaiterai mettre l’accent sur un point important qui devrait nous mobiliser totalement et complètement : c’est l’importance d’un partenariat très fort avec l’Afrique en ce moment de crise qui touche le monde entier et non pas une partie du monde », a affirmé M. Michel lors d’une conférence de presse conjointe avec la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen annonçant la feuille de route communautaire pour une sortie européenne progressive et coordonnée du confinement.

«Nous soutenons l’appel des leaders africains et européens pour une mobilisation en vue de soutenir davantage le système sanitaire africain et d’alléger la dette des pays du continent», a souligné M. Michel qui a annoncé que ce point sera abordé lors du prochain sommet européen qui sera tenu le 23 avril par vidéoconférence.

«Nous allons voir comment, dans le moyen et le long terme, transformer la stratégie UE-Afrique et la fonder sur un partenariat d’égal à égal, d’intérêt mutuel et de miser sur des investissements stratégiques qui doivent être cohérents avec l’agenda digital et le green deal», a-t-il précisé.

Pour le président du Conseil européen, cette crise du coronavirus ne doit pas faire oublier la responsabilité de l’Union européenne au plan international, soulignant l’effort important que mobilise l’UE, notamment sur le plan financier pour trouver le plus vite possible des vaccins et une réponse thérapeutique adéquate à ce virus qui profiteront “au monde entier et non pas à certains pays ou une partie du monde”.

Pour sa part, Mme von der Leyen a annoncé qu’elle va organiser une conférence des donateurs en ligne le 4 mai prochain afin de lever des fonds pour la recherche d’un vaccin et de traitements contre le nouveau coronavirus.

Un vaccin est “notre meilleure chance collective de vaincre le virus”, a expliqué la cheffe de l’exécutif européen.

La conférence des donateurs qui sera organisée en collaboration avec l’OMS, “permettra d’aborder la question des déficits de financement immédiats et de trouver des solutions innovantes et équitables”, a-t-elle ajouté.

Bouton retour en haut de la page
Fermer