L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a appelé, jeudi, à ne pas baisser la garde face à la pandémie de Covid-19, soulignant que “tant que le virus est en circulation, tout le monde est en danger”.

“Nous devons nous rappeler que la plupart des gens sont encore réceptifs à ce virus. Tant qu’il circule, tout le monde est en danger. Ce n’est pas parce que le nombre de cas est relativement bas là où vous vivez, que vous pouvez vous permettre de baisser la garde”, a déclaré le directeur général de l’OMS, Dr. Tedros Adhanom Ghebreyesus lors d’une conférence de presse en ligne depuis Genève.

“Ne vous attendez pas à ce que quelqu’un d’autre assure votre sécurité. Nous avons tous un rôle à jouer pour nous protéger et protéger les autres”, a-t-il poursuivi.

Pour le patron de l’institution spécialisée de l’ONU, “nous n’allons pas revenir à l’ancienne normalité. La pandémie a d’ores et déjà changé la façon dont nous vivons nos vies et en partie, l’adaptation à la «nouvelle normalité» consiste à trouver des moyens de vivre nos vies en toute sécurité”.

“Cela est tout à fait possible, mais dépendra de votre lieu de résidence et de votre situation. Il s’agit de faire les bons choix”, a-t-il affirmé.

“Nous demandons à chacun de considérer les décisions concernant le lieu où il se rend, les activités qu’il effectue et les personnes qu’il rencontre comme des décisions de vie ou de mort – parce qu’elles le sont. Peut-être, il ne s’agit pas de votre vie, mais vos choix pourraient faire la différence entre la vie et la mort pour quelqu’un que vous aimez ou pour quelqu’un que vous connaissez pas du tout”, a ajouté M. Tedros.

 

Bouton retour en haut de la page
Fermer