Un confinement plus serré sera imposé en Grèce à partir de jeudi et jusqu’au 28 février, a annoncé mardi soir le Premier ministre Kyriakos Mitsotakis.

“A partir de jeudi et jusqu’au 28 février les commerces et les écoles vont fermer”, a indiqué Kyriakos Mitsotakis lors d’une allocution télévisée.

Il y a deux semaines les écoles maternelles, primaires et collèges avaient rouvert après une fermeture de deux mois.

Le Premier ministre grec a dans ce sens évoqué “l’augmentation du nombre d’hospitalisations en Attique (région d’Athènes) et l’apparition des variants du Covid qui accélèrent la contamination”, notant qu’il fallait prendre ces mesures supplémentaires pour “prévenir” l’aggravation de la situation.

La télévision publique Ert a indiqué que les églises et tous les magasins à part les pharmacies, supermarchés, boulangeries ou stations de services, vont également fermer.

Selon les experts “une troisième vague” du virus “va arriver en Grèce”, a mis en garde mardi matin le ministre de la Santé Vassilis Kikilias.

Le nombre d’infections mardi s’est élevé à 1.526 contre 638 la veille, dont la moitié sont à Athènes.

La Grèce a recensé 6.017 décès depuis le début de la pandémie.

Le pays est sous confinement accompagné d’un couvre-feu depuis le 7 novembre pour faire face à la deuxième vague de la pandémie, plus violente que celle du printemps.

Bouton retour en haut de la page
Fermer