L’Union européenne (UE) a annoncé lundi avoir débloqué une aide de 35 millions d’euros en faveur de l’Irak et lancé un pont humanitaire aérien vers ce pays pour l’aider à faire face à la pandémie de coronavirus.

Selon un communiqué de la Commission européenne, plus de 40 tonnes de fournitures médicales et d’urgence ont été acheminées en Irak dans le cadre de ce pont aérien, afin de renforcer l’action humanitaire dans le pays.

Cette action illustre “le soutien permanent que mène l’équipe d’Europe dans le cadre des crises humanitaires les plus graves à travers le monde, lesquelles sont encore aggravées par les restrictions en matière de transport imposées à la suite de la pandémie de coronavirus”, relève la même source.

“L’UE demeure aux côtés de ceux qui en ont le plus besoin en Irak. La pandémie de coronavirus a rendu les conditions d’accès des organisations humanitaires très difficiles, alors que les besoins augmentent dans le pays. Ce pont aérien humanitaire traduit de façon concrète la solidarité de l’UE envers les plus vulnérables”, souligne le commissaire européen chargé de la gestion des crises, Janez Lenarčič, cité dans le communiqué.

S’agissant de la nouvelle aide de 35 millions d’euros allouée à l’Irak, elle est destinée à aider les victimes de conflits et de déplacements forcés et à renforcer la réaction face au coronavirus.

Depuis 2015, le montant de l’aide humanitaire mobilisée par l’UE en faveur de l’Irak s’élève à plus de 490 millions d’euros.

D’après l’exécutif européen, l’aide de l’UE acheminée vers 400.000 personnes, est principalement axée autour de l’apport d’une aide vitale, comme les soins d’urgence, la fourniture d’abris, l’accès à l’eau potable et à l’assainissement, l’éducation et la protection.

Bouton retour en haut de la page
Fermer