Le Président de l’Assemblée générale des Nations-Unies, Tijjani Muhammad-Bande, a souligné le “devoir collectif” de résoudre la question palestinienne, à l’occasion de la célébration de la 32è Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien.

Depuis plus de sept décennies, “ce sont les civils qui souffrent le plus de la violence, des assassinats, des incitations, des démolitions, des activités de peuplement illégales”, a rappelé M. Muhammad-Bande, lors d’une séance spéciale du Comité pour l’exercice du droit inaliénable du peuple palestinien, pour marquer cette journée qui coïncide avec le 29 novembre de chaque année.

“Dans notre quête de la paix, nous devons partir du principe qu’une solution pacifique au conflit israélo-palestinien ne peut provenir de décisions unilatérales contraires aux positions convenues de longue date à ce sujet”, a dit le Président de l’Assemblée générale.

Pour M. Muhammad-Bande, toutes les formes de violence doivent cesser, “quelle que soit leur origine, car toute perte de vies humaines, qu’elle soit palestinienne ou israélienne, est inacceptable”. Selon lui, tous les griefs légitimes doivent être résolus à l’amiable et les dirigeants doivent s’efforcer d’empêcher des actions violentes.

Le peuple palestinien est confronté à des conditions humanitaires extrêmement complexes, alors que 43% de la population palestinienne sont des réfugiés.

“La plupart des citoyens de Palestine ont grandi dans cette situation intenable”, a déploré le Président de l’Assemblée générale. “Nous devons agir pour veiller à ce que la situation humanitaire et socio-économique critique ne continue pas d’alimenter la colère et le désespoir de la population, provoquant ainsi une nouvelle escalade et de la violence”, a-t-il plaidé.

M. Muhammad-Bande a appelé à renforcer l’appui à l’Agence des Nations-Unies pour les réfugiés palestiniens (UNRWA) afin que cette dernière – confrontée à des problèmes de financements – réponde aux besoins humanitaires de plus de 5,4 millions de personnes.

Par ailleurs, une exposition de photographies intitulée “La Palestine – la plus universelle des causes nationales” a été inaugurée dans le hall des visiteurs au siège des Nations-Unies à New York, pour marquer cette journée internationale. L’exposition sera visible jusqu’au 6 janvier prochain.

Bouton retour en haut de la page
Fermer