Le ministre de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Saaid Amzazi, a effectué, lundi 25 novembre, dans la province de Ouarzazate, des visites à des établissements éducatifs et s’est enquis du chantier de construction d’un Institut de formation aux métiers des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique (IFMREE).

Ainsi, M. Amzazi a visité l’école primaire “Al Atlas” où des explications lui ont été fournies sur cette établissement modèle, avant de se rendre à l’Université polydisciplinaire de Ouarzazate où il a visité les différentes dépendances de cette institution et a échangé avec des enseignants et des étudiants.

Le ministre s’est informé du fonctionnement de l’établissement de classes préparatoires le Prince Héritier Moulay El Hassan à Ouarzazate, ainsi que de l’école communale de la commune territoriale de Ghassate et de l’établissement “Achourouk” pour sourds-muets qui offre une formation professionnelle permettant aux bénéficiaires de suivre leurs études dans des conditions adaptées à leur situation, le but étant de leur assurer une meilleure intégration socio-professionnelle.

Amzazi s’est rendu, par ailleurs, au chantier de construction d’un Institut de formation aux métiers des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique, dont la réalisation intervient dans le cadre de la mise en oeuvre de l’accord de partenariat signé en mai 2011 entre l’Etat et les professionnels portant sur la création de trois structures similaires à Ouarzazate, Tanger et Oujda.

Cet IFMEREE est de nature à renforcer l’offre de formation au niveau de la région de Drâa-Tafilalet, dans le cadre de l’activation de la feuille de route relative au développement de la formation professionnelle et visant à répondre aux besoins du marché du travail dans ce domaine.

Dans une déclaration à la MAP, M. Amzazi a indiqué que l’établissement des classes préparatoires le Prince Héritier Moulay El Hassan à Ouarzazate compte avec un internat et des cantines, ajoutant que les filles représentent 74 des élèves poursuivant leurs études au sein de cette institution.

Il a fait savoir qu’il a évoqué avec les professeurs de l’Université polydisciplinaire de Ouarzazate les moyens de développer l’offre universitaire, avec notamment l’introduction de nouvelles spécialités, ainsi que la promotion de la recherche scientifique.

Bouton retour en haut de la page
Fermer