L’accélération du positionnement de Casablanca comme destination touristique de choix doit se baser sur un nouveau paradigme avec une stratégie marketing agressive et le positionnement de la région comme une marque forte, selon l’Office National Marocain du Tourisme (ONMT).

Dans ce cadre, les équipes de l’Office ont tenu, jeudi à Casablanca, une grande réunion de travail avec les professionnels de la ville et du Conseil Régional du Tourisme de Casablanca-Settat afin de plancher sur les atouts de la capitale économique et sa région à même de la positionner comme destination touristique à forte connotation métropolitaine, indique un communiqué de l’ONMT.

Casablanca, poumon économique du pays est aussi une destination touristique à part entière aussi bien pour le tourisme national que pour le tourisme international, notamment pour le MICE ou le city-break”, souligne l’Office, ajoutant que les principaux atouts de la région Casablanca-Settat sont aussi le divertissement et le shopping mais également la culture et le bien-être, le golf, le tourisme médical.

En matière de distribution, poursuit l’Office, le challenge est de renforcer la programmation via les agences de voyages et le développement du tourisme intra-régional pour le tourisme national avec des offres toute l’année.

Au niveau international, une programmation chez les tour-opérateurs axée sur le city break, le golf et le bien-être notamment la France, l’Espagne et le Royaume Uni seront privilégiées, indique l’ONMT, notant qu’au niveau balnéaire, Bouznika, El Jadida et Oualidiya seront également mis en avant.

L’Office compte aussi mettre en avant la région via une nouvelle marque pour le tourisme international avec différentes activations digitales pour un rayonnement maximum.

Cette rencontre s’inscrit dans le cadre de la grande tournée de l’ONMT dans toutes les régions du Royaume afin de préparer le plan de relance. L’étape de Casablanca a permis aux équipes marketing et commerciale de l’Office d’écouter les remarques et suggestions des grands opérateurs touristiques que comptent la capitale économique et qui connaissent parfaitement les problématiques liées au secteur, afin de les intégrer dans sa feuille de route et d’affiner sa stratégie pour la région Casablanca-Settat.

Les professionnels sont désormais engagés et enclins à participer à la nouvelle dynamique voulue pour la région de Casablanca-Settat par l’ONMT, conclut le communiqué.

Bouton retour en haut de la page
Fermer