Le rythme de la pandémie de coronavirus ralentit dans le monde entier, sauf en Asie du Sud-Est et en Méditerranée orientale, a fait observer mardi l’Organisation mondiale de la santé (OMS).
« Plus de 1,7 million de nouveaux cas de Covid-19 et 39.000 nouveaux décès ont été signalés à l’OMS pour la semaine se terminant le 23 août, soit une diminution de 4% du nombre de cas et (une diminution de 12%) du nombre de décès par rapport à la semaine précédente », a déclaré l’OMS.
Plus de 23,5 millions de personnes ont été infectées par le nouveau coronavirus dans le monde dont 809.970 décès, selon un décompte établi mardi par l’OMS.
L’Asie du Sud-Est, la deuxième région la plus touchée, a fait état d’un bond représentant 28% des nouveaux cas et 15% des décès, selon le rapport. Dans la région de la Méditerranée orientale de l’OMS, le nombre de cas signalés a augmenté de 4%, mais le nombre de décès signalés a constamment baissé au cours des six dernières semaines, a ajouté l’agence onusienne. Le Liban, la Tunisie et la Jordanie ont enregistré la plus forte augmentation de cas par rapport à la semaine précédente.
Dans la région de l’OMS du Pacifique occidental, le nombre de nouveaux cas a chuté de 5%, grâce à une moindre propagation au Japon, en Australie, à Singapour, en Chine et au Vietnam. Dans le même temps, la Corée du Sud a signalé une hausse de 180% des cas, « principalement en raison d’une augmentation des cas associés à des rassemblements religieux ».
« Dans la région européenne, le nombre de cas signalés a constamment augmenté au cours des trois dernières semaines », a relevé l’OMS. « Cependant, seule une légère diminution (1%) a été signalée au cours de la semaine la plus récente, et le nombre de décès a continué à diminuer dans toute la région ».
Pourtant en Europe, tous les pays ne signalent pas une baisse. Par exemple, l’Espagne a signalé une augmentation de 200% du nombre de décès la semaine dernière par rapport à la semaine précédente. « Alors que les pays de la région continuent de signaler une recrudescence des cas, plusieurs pays ont fait état de nombres records au cours des sept derniers jours, notamment la Croatie, la Tchéquie, la Pologne, la Moldavie et l’Ukraine », a poursuivi l’agence onusienne.
Sur le continent africain, le nombre de cas et de décès signalés a diminué de 8% et 11% respectivement au cours de la semaine dernière.
Malgré la diminution globale du nombre de cas dans la région Afrique de l’OMS, l’Ouganda a enregistré une augmentation de plus de 300%. L’agence onusienne l’explique par une transmission communautaire intensive, qui a été signalée dans la capitale Kampala, en particulier dans les zones de Makindye, Nakawa et Kawempe.
A l’image de Kampala, l’Éthiopie a continué à faire état d’une augmentation du nombre de cas et de décès. De même, la Namibie et le Nigéria ont fait état d’une augmentation de 55% et de 19% du nombre de cas respectivement.

Bouton retour en haut de la page
Fermer