La Banque centrale de Norvège a maintenu jeudi son taux d’intérêt directeur à 1,25%, comme attendu, mais en faisant état de perspectives plus incertaines pour la politique monétaire sur fond de montée des risques à l’international.

La Banque norvégienne avait précédemment fait savoir qu’elle relèverait encore probablement ses taux d’ici la fin de l’année, septembre étant le moment le plus vraisemblable.

“Les risques pesant sur les perspectives économiques mondiales entraînent une plus grande incertitude sur l’évolution future des taux”, a souligné le gouverneur Øystein Olsen dans un communiqué.

La couronne norvégienne a initialement fléchi avant de se reprendre.

La banque a relevé ses taux à trois reprises depuis septembre dernier et jusqu’ici avait laissé entrevoir de nouveaux tours de vis, à rebours du revirement accommodant de nombreuses autres banques centrales.

“La reprise de l’économie norvégienne se poursuit comme cela était prévu en juin”, a écrit la banque dans le communiqué, en notant que l’inflation est légèrement inférieure à ses projections.

“Les tensions commerciales accrues et les incertitudes autour de la relation du Royaume-Uni avec l’Union européenne pourraient freiner la croissance à l’étranger et en Norvège. D’autre part, l’affaiblissement (de la couronne) pourrait relancer l’inflation”, a-t-elle ajouté.

Bouton retour en haut de la page
Fermer