Les négociations de sortie de conflit entre Washington et les talibans enregistrent des “progrès notables”, a affirmé le président afghan Ashraf Ghani après une conversation téléphonique avec le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo.

“Aujourd’hui, j’ai eu le plaisir de recevoir un appel de Pompeo m’informant des progrès notables réalisés dans les pourparlers de paix en cours avec les talibans”, a tweeté, mardi soir, le chef de l’Etat afghan, ajoutant que “le secrétaire m’a informé de la proposition des talibans visant à réduire de manière significative et durable la violence”.

Les deux parties devaient se rencontrer mercredi après-midi à Doha, où elles discutent depuis plus d’un an, a indiqué à la presse un cadre taliban.

Les pourparlers entre les Américains et les talibans porteront sur le retrait des troupes américaines d’Afghanistan en échange notamment de garanties sécuritaires des insurgés, d’une réduction des violences et de l’ouverture d’un dialogue intra-afghan.

La signature d’un accord entre les deux camps, imminente début septembre, avait été annulée à la dernière minute par le président américain Donald Trump, après un énième attentat qui avait tué notamment un soldat américain. Les discussions ont depuis repris au Qatar, mais elles semblaient buter sur l’exigence américaine d’une réduction significative de la violence de la part des talibans.

Mi-janvier, les insurgés avaient indiqué avoir transmis une offre de cessez-le-feu temporaire aux Etats-Unis, qui n’ont depuis lors pas réagi officiellement.

Au moins cinq personnes sont mortes dans un attentat-suicide mardi à Kaboul, le premier depuis plus de deux mois dans la capitale. Samedi, deux militaires américains avaient été tués et six autres blessés au cours d’une attaque perpétrée par un soldat afghan dans l’Est afghan.

Le président américain avait réaffirmé, début février, sa volonté de retirer ses troupes d’Afghanistan. “Ce n’est pas notre rôle de servir d’agence de maintien de l’ordre pour d’autres pays”, avait-il affirmé.

Bouton retour en haut de la page
Fermer