MDJS-FR

Dans un relâchement coupable, les Lakers se sont inclinés au Staples Center face à Brooklyn, tandis que les Clippers, leurs victimes 48 heures plus tôt, se sont vengés sur Golden State, mardi en NBA où Boston a assuré sa place en play-offs.

Une pénétration main gauche qui roule sur l’arceau et… ressort: le panier peut-être le plus simple de sa soirée, LeBron James l’a manqué à 6 secondes de la fin, manquant d’égaliser face à Brooklyn qui l’a emporté (104-102) après une fin de match étouffante.

Après un week-end royal, marqué par deux messages forts envoyés aux Bucks et Clippers, rivaux pour le titre, les Lakers n’avaient pas tout à fait la même énergie ni la même réussite.

Et ce, même si le “King” a encore frôlé un triple-double (29 pts, 12 rbds, 9 passes). Anthony Davis (26 pts, 8 rbds) a cru avoir fait le plus dur en égalisant à 102-102 avec un panier à longue distance. Mais Steve Dinwiddie (23 pts) a donné l’avantage final aux Nets, et Davis, au buzzer, n’a pas réédité l’exploit.

Cette 14e défaite altère à peine la domination des Lakers (49 victoires) devant des Clippers (44 v-20 d) qui n’ont fait qu’une bouchée de Golden State (131-107), encore privé de Stephen Curry, grippé.

Kawhi Leonard a inscrit 23 points (5 passes) en 25 minutes, Paul George, un peu moins en réussite, s’est contenté d’en réussir 15. Surtout l’adresse globale a été bonne (50%) avec 20 paniers à trois points.

Après quatre défaites, en cinq matches pour les Celtics, et d’affilée pour les Rockets, chacun a renoué avec la victoire, respectivement à Indiana (114-111) et contre Minnesota (117-111). Mais en se montrant encore bien fragile.

Le succès des C’s chez les Pacers, où il n’est jamais aisé de s’imposer, leur garantit de jouer les play-offs pour la sixième saison de rang. Mais Boston (3e), qui doit beaucoup à Jayson Tatum (30 pts) et Gordon Hayward (27 pts, 10 rbds, 5 passes), s’est fait peur en dilapidant une avance de 19 points, jusqu’à ce Marcus Smart ne réussisse un panier et deux lancers francs cruciaux dans la dernière minute.

En face, Indiana, toujours 5e à l’Est, peut nourrir des regrets, mais se consolera de savoir que Victor Oladipo (27 pts, à 9/16 aux tirs) est en train de recouvrer son basket d’avant sa grave blessure au genou droit.

A Houston, James Harden a retrouvé un peu d’adresse, ce qui lui a permis de ne pas tenter 40 tirs pour réussir 37 points (à 11/19, 7 passes). Il fallait bien cette contribution et celle de Russell Westbrook (27 pts, 7 passes) pour effacer un premier quart-temps encore hors sujet (35-26), face à des Timberwolves privés de Karl-Anthony Towns (poignet). Les Rockets remontent au 5e rang, partagé avec Oklahoma City.

Memphis, pour l’heure propriétaire du dernier sésame, a un peu de marge à la 8e place. Mais sa défaite (120-115) à domicile contre Orlando, équipe actuellement en forme qui accusait 13 longueurs de retard à la pause, a redonné espoir à la concurrence.

D’abord à Portland qui s’est imposé face à Phoenix (121-105) pour revenir à 9e place, à trois victoires des Grizzlies, grâce notamment aux 25 points de Damian Lillard (7 passes).

Ensuite à San Antonio, qui restait sur trois revers en quatre matches et s’est défait de Dallas (119-109), pour se rapprocher à une victoire de La Nouvelle-Orléans et Sacramento (10e ex aequo, juste derrière les Blazers).

Le retour de LaMarcus Aldridge, après une blessure à une épaule, a aidé (24 pts, 4 contres) d’autant qu’à l’intérieur, il a aussi contenu Kristaps Porzingis à 9 points (12 rbds). Luka Doncic a été très bon, mais ses 38 points, 8 passes et 7 rebonds n’ont pas empêché les Spurs de finir fort en s’imposant 36-24 au dernier quart-temps.

MDJS-AR
Bouton retour en haut de la page
Fermer