Los Angeles – Le pivot franco-américain Joakim Noah, sans club depuis qu’il a été libéré de son contrat avec les Los Angeles Clippers cet hiver, a décidé, à 36 ans, de prendre sa retraite des parquets après treize saisons passées en NBA.

“Merci à tous ceux qui m’ont montré de l’amour tout au long de mon parcours”, a sobrement écrit lundi, sur son compte Instagram, celui qui a été deux fois sélectionné pour le All-Star Game et désigné meilleur défenseur en 2014.

Selon “The Athletic”, Noah souhaiterait acter la fin de sa carrière sous le maillot des Bulls, comme l’avait fait l’ancien Celtic Paul Pierce, qui avait signé un ultime contrat d’un jour avec Boston.

Avec Chicago, qui rêvait à des lendemains glorieux après l’ère Michael Jordan (six titres entre 1991 et 1998), il n’aura manqué qu’un titre pour rendre l’histoire parfaite, tant les fans ont apprécié son dévouement et sa férocité de tous les instants sur les parquets.

Avec l’autre star de l’équipe Derrick Rose, ils s’en sont approché en 2011, battus en finale de conférence Est par le Miami Heat (4-1) de LeBron James, un de ses “meilleurs ennemis” avec lequel il aura livré de grandes batailles physiques et verbales.

Bouton retour en haut de la page
Fermer