La ministre déléguée chargée des Marocains résidant à l’étranger (MRE), Nezha El Ouafi a indiqué, mardi à Rabat, que son département a élaboré un projet de programme national pour déceler les compétences marocaines résidant à l’étranger, en vue de mobiliser 10.000 cadres à l’horizon de 2030.

Quelque 17% des MRE ont reçu une formation de haut niveau et sont titulaires de diplômes supérieurs, a précisé Mme El Ouafi qui répondait à une question centrale sur “la mobilisation des compétences spécialisées parmi les Marocains du monde” à la Chambre des conseillers.

La priorité du ministère est d’assurer un changement en termes de mobilisation des compétences et d’institutionnalisation de cette initiative à travers le renforcement de la contribution de la communauté marocaine, en tant que compétences, aux divers chantiers nationaux initiés sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, a-t-elle ajouté.

“C’est la première fois que ce programme est évoqué avec comme perspective de mettre en œuvre une série de mesures afin de mobiliser plus de 10.000 compétences marocaines à l’horizon de 2030”, a précisé la ministre déléguée, notant qu’il a également été procédé au lancement d’un nouveau programme baptisé “MRE Academy” en partenariat avec l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT).

Une convention-cadre de partenariat a été signée dans ce sens le 24 juin 2020 et la la première phase de ce programme a été lancée entre cinq réseaux dans quatre continents regroupant 4.500 compétences nationales prioritaires dans les domaines de la formation. Il s’agit en effet de rapprocher l’emploi des jeunes, d’élaborer de nouvelles méthodes portant sur la formation, la formation des formateurs, l’ingénierie de la formation et  l’enseignement à distance, en plus du lancement d’un nouveau projet relatif au programme “Finkoum”.

 

Bouton retour en haut de la page
Fermer