Un total de 36.691 enseignants des établissements scolaires publics ont bénéficié du mouvement national de mutation au titre de l’année scolaire 2020-2021, contre 27.913 en 2019-2020, soit une hausse de près de 8.778 bénéficiaires, a annoncé le ministère de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

Ce mouvement a profité à 22.810 enseignants du cycle primaire, contre 15.625 l’année dernière, à 8.004 enseignants du secondaire collégial, contre 6.793 l’année dernière et à 5.877 enseignants du secondaire qualifiant, contre 5.495 l’année dernière, a précisé le ministère dans un communiqué.

Le département a en outre indiqué que la procédure de recours sera ouverte durant sept jours à compter de la date de publication de ces résultats, précisant que les demandes sont à adresser par voie hiérarchique auprès des Académies régionales d’éducation et de formation, avant le 8 novembre 2019.

L’annonce sur le site web du ministère des résultats du mouvement de mutation dans cette période de l’année scolaire s’inscrit dans le cadre de son nouveau modèle de gestion, permettant aux académies ainsi qu’aux directions provinciales de se préparer au mieux pour la prochaine rentrée scolaire 2020-21, à travers la mise en place d’infrastructures pédagogiques à même de favoriser un enseignement de qualité pour l’ensemble des élèves.

 

Bouton retour en haut de la page
Fermer