Le Cavalier français Olivier Perreau a remporté le Prix SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan, disputé dimanche à la carrière “La Hipica” de Tétouan, dans le cadre de la première étape de la 10è édition du circuit international Morocco Royal Tour (MRT) de saut d’obstacles.

Montant “Events Venizia D’Aiguilly”, le Français s’est adjugé la première étape du Grand Prix SM le Roi Mohammed VI, après avoir parcouru le circuit en 45sec14/100è (sans faute). Il a devancé son compatriote Emeric George qui a bouclé le circuit en 46sec65/100 (sans faute) sur le cheval “Chopin des Hayettes”.

La troisième position est revenue au Brésilien Felipe Amaral, montant “Premiere Carthoes” qui a réalisé un chrono de 49sec08/100 (sans faute), tandis que la quatrième place a été remportée par le Jordanien Ahmed Mansour, montant “Estoril De Vardag” et auteur d’un chrono de 58sec10/100 avec trois points de pénalité.

Pour sa part, le Français Tony Cadet, montant “Uppsala Del Cabalero”, a terminé à la cinquième position à la suite d’un parcours en 44sec84/100 avec 4 points de pénalité.

Au terme des épreuves qui ont connu la participation de 68 cavalières et cavaliers de différentes nationalités, le gouverneur de la province de Tétouan, Younes Tazi, a remis le Prix SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan au cavalier français Olivier Perreau et les autres prix aux cavaliers ayant décroché les quatre premières places.

Plus tôt dans la journée, le cavalier italien Emanuele Gaudiano, Montant “Calgary 87”, s’est adjugé le prix Tétouan en remportant les barrages suite à un parcours sans faute de 44sec10/100. Il a devancé le Marocain Badr Anas qui a bouclé le circuit, lors des barrages, en 47sec70/100 (sans faute) sur le cheval “Con Tenor”.

La troisième position est revenue au Suisse Schnyder Bettina, montant “Carlchen 80”, qui a réalisé un chrono de 48sec75/100 (sans faute) tandis que la quatrième place a été remportée par le Marocain Farid Amanzar, auteur d’un chrono de 47sec17/100 sur le cheval “Julio Van De Veldbalie” avec 4 points de pénalité lors des barrages.

Samedi, l’Autrichien Stefen Eder, montant “Cobra 32”, a remporté le prix de la Garde Royale, une épreuve disputée en une manche et réservée aux chevaux de première catégorie (4étoiles). Le cavalier a réussi un sans faute en 63sec81/100, devançant le Marocain El Ghali Boukaa qui a bouclé le circuit en 64sec05/100 (sans faute) sur le cheval “Galoubet”.

La troisième position est revenue au Britannique Reed Stephenson Jackson, montant “Casparow”, qui a réalisé un chrono de 64sec70/100 (sans faute).

Concernant le prix de la Place d’armes Tétouan-Chefchaouen, celui-ci a été remportée par le cavalier italien Emanuelle Gaudiano, montant “Cargary 87”. L’Italien a réussi cette épreuve en bouclant le circuit en 40sec74/100, devançant le Marocain Mohamed Al Ahrach, montant “Corinne”, qui a décroché la deuxième place suite à un parcours réalisé en 40sec86/100.

La troisième position est revenue à la Marocaine Lina Tazi, montant “Ultima Quorrada”, qui a réalisé un chrono de 44sec86/100.

Le cavalier marocain Sami Cherkaoui a, pour sa part, remporté le prix de la Fédération royale marocaine de polo. Montant “Quilvive De Cornu”, le Marocain s’est adjugé le prix en parcourant le circuit en 32sec81/100 (sans faute), devançant son compatriote Walid Redouane qui a bouclé le circuit en 32sec85/100 (sans faute) sur le cheval “Altesse des ailes”.

La troisième position est revenue au Marocain Othman Taoui, montant “Vagabond Valentina”, qui a réalisé un chrono de 33sec35/100 (sans faute).

Vendredi, la cavalière marocaine Soukaina Ouaddar, montant “Reading de sienne”, s’est adjugée vendredi soir le prix de la Marche verte. La Marocaine a remporté cette épreuve réservée aux chevaux de la troisième catégorie (1 étoile, 130m) en accomplissant un parcours sans faute de 64sec03/100, devançant sur le podium deux de ses compatriotes.

Othman Taoui, montant “Diva”, s’est adjugé la deuxième place après avoir réalisé un sans-faute en 66sec87/100, tandis que la troisième position est revenue à Othman Krari, montant “Ultrabelle delalouvet”, suite à un parcours sans faute de 67sec81/100.

L’épreuve, qui s’est jouée en nocturne en deux manches, a connu la participation de 24 cavaliers représentant le Maroc, la Belgique, l’Italie, l’Arabie Saoudite, la France, le Danemark et la Grande-Bretagne.

Le même jour, le Saoudien Ramzy Al Duhami, montant “High Quality” a remporté le prix du ministère de la Jeunesse et des Sports (groupe A) en parcourant le circuit en 62sec79/100 (sans faute), devançant l’Italien Roberto Turchetto qui a bouclé le circuit en 65sec60/100 (sans faute) sur le cheval “Adare”.

La troisième position est revenue au Marocain Abdelkebir Ouaddar, montant “Istanbul Ooievaarshof”, qui a réalisé un chrono de 67sec30/100 (sans faute).

Dans le groupe b, c’est l’Italien Emanuele Gaudiano qui s’est offert le prix du ministère de la Jeunesse et des Sports, en réalisant sur le cheval “Carlotta” un chrono de 62sec28/100 (sans faute). Il a devancé le Polonais Andrzej Oplatek, montant “Stalando 2”, qui a parcouru le circuit en 66sec28/100 (sans faute) et le Suisse Anthony Bourquard, auteur d’un chrono de 67sec42/100 (sans faute) et montant le cheval “Janus”.

Le Belge Thierry Goffinet, montant “Ultimate Dream Z”, a remporté le prix des Forces Armées Royales (FAR), disputé vendredi à la carrière “La Hipica” de Tétouan, dans le cadre de la première étape de la 10è édition du circuit international Morocco Royal Tour (MRT) de saut d’obstacles.

Le Belge s’est adjugé le prix en parcourant le circuit en 21sec32/100 (sans faute), devançant le Polonais Bobik Jan qui a bouclé le circuit en 22sec38/100 (sans faute) sur le cheval “Chacco Amicor”.

La troisième position est revenue au Marocain Abdelkebir Ouaddar, montant “Bianca 3”, qui a réalisé un chrono de 22sec66/100 (sans faute).

Cette édition était marquée par la participation des meilleurs cavaliers des clubs nationaux placés sous l’égide de la Fédération royale marocaine des sports équestres (FRMSE), en plus de cavaliers internationaux lauréats de prix olympiques mondiaux représentant quelque 23 pays.

Par ordre chronologique des compétitions, les participants ont été en lice afin de remporter les prix de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, de la FRMSE, du centre d’élevage des chevaux de la Garde Royale, de la Marche verte, des FAR, du ministère de la Jeunesse et des Sports, de la Fédération royale marocaine de polo, de la garnison militaire de Tétouan-Chefchaouen, de la Garde Royale, du ministère de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, de la Société Royale d’encouragement du cheval (SOREC) et du Grand Prix feue SAR la Princesse Lalla Amina.

La Garde Royale espère faire de cette grande manifestation, organisée sous l’égide de la Ligue Royale marocaine, et qui se veut une des dates internationales les plus importantes pour les sports équestres, une occasion de rencontres et de rapprochements interculturels sur le sujet du cheval.

Le Maroc a été représenté par 13 cavaliers de cette discipline (4 étoiles), dont Abdelkebir Ouaddar, seul cavalier marocain à avoir remporté un Grand Prix 5*, de même que le jeune Samy Colman, qui a fait retentir l’hymne marocain au très prestigieux CSIO5* de La Baule en 2017.

La première étape a connu également la participation d’Ali Al Ahrach, Leina Benkhraba, Abdeslam Bennani Smires, Col. Zacaria Boubouh, Ghali Boukaa, Majid Djaidi, Amine Sajid, Hicham Radi, Idriss Taoui et Zakaria Boughinioun, qui ont brillé lors des compétitions CSIO4*.

Le Royaume était également dignement représenté en CSI1* qui rassemblera plus de 30 cavaliers.

Bouton retour en haut de la page
Fermer