«Une armée marche à son estomac», disait Napoléon. Et cela reste valable pour toutes les armées, y compris le personnel médical et l’ensemble des fonctionnaires engagés dans la bataille contre le nouveau coronavirus (Covid-19).

La restauration collective au profit de cette catégorie revêt une grande importance d’autant plus qu’une bonne partie de ces soldats luttant contre la pandémie ne rentre pas chez elle pendant toute cette période de confinement, et ce pour protéger leurs familles de tout risque de contamination.

C’est ainsi que la Fédération marocaine des arts culinaires (FMAC) a mobilisé un grand nombre de chefs cuisiniers dans plusieurs villes à travers le Maroc en vue de concocter des repas pour le personnel hospitalier, en partenariat avec l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT) et le groupe Rahal.

La MAP a assisté au processus de préparation de plats destinés au personnel de l’hôpital El Hassani de Nador, confectionnés dans les locaux de l’ISTA-Nador. Au menu : des entrées en crudités variées, un plat principal de la gastronomie marocaine et un dessert.

Houcine Belabbas, responsable du bureau de la FMAC à Nador, a expliqué dans une déclaration à la MAP que les chefs cuisiniers participant à cette initiative optent le plus souvent pour des plats de la cuisine marocaine, car celle-ci renvoie à une ambiance familiale dont sont souvent privés les cadres et personnel de la santé et les autres corps de métiers aux prises avec la pandémie.

Les professionnels des arts culinaires, qui contribuent volontiers à l’effort national visant à endiguer cette pandémie, veillent aussi à diversifier les plats pour ne pas lasser les consommateurs de ces repas, a-t-il souligné, notant que les plats sont préparés selon les standards les plus élevés de qualité et de propreté, avec le soutien de la FMAC.

A Nador, cette initiative permet la préparation de 60 repas par jour. Des opérations similaires sont menées dans l’ensemble des villes marocaines qui comptent des bureaux de la FMAC, comme Marrakech, Tanger, Fès, Rabat et autres.

Ces repas sont destinés au personnel médical ainsi qu’à d’autres intervenants mobilisés aux premiers rangs dans la bataille contre le nouveau coronavirus dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire, a affirmé M. Belabbas, soulignant que cette initiative est menée en collaboration étroite avec les autorités locales qui assurent notamment l’organisation de la distribution des repas.

Le nombre de repas confectionnés pourrait augmenter en cas de besoin, a-t-il indiqué, saluant à cet égard le précieux concours du groupe Rahal, des stagiaires de l’ISTA-Nador qui aident à la préparation de ces repas et des responsables de l’OFPPT qui ont mis les équipements et les locaux de leurs instituts au service de cette initiative.

A cet égard, Najlae Krikech, directrice pédagogique de l’ISTA Nador, a relevé que cet établissement participe à cette opération dans le cadre des efforts multiples menés par l’OFPPT pour contribuer à faire face au Covid-19.

Les formateurs, personnel et stagiaires de l’ISTA-Nador collaborent ainsi avec la FMAC et le groupe Rahal pour préparer des repas sains et équilibrés au profit du personnel médical de la ville de Nador, a-t-elle affirmé, notant qu’il s’agit pour les cadres et apprenants de l’ISTA de se joindre à l’effort national en vue de contenir cette pandémie.

De leur côté, les professionnels des arts culinaires, a assuré M. Belabbas, entendent à travers cette initiative se mettre en premières lignes face à la pandémie du nouveau coronavirus et aider le personnel de la santé dans cette noble bataille.

Bouton retour en haut de la page
Fermer