Le Marocain Soufiane El Bakkali a décroché vendredi la médaille de bronze au 3000m steeple, dans le cadre des Championnats du monde d’Athlétisme, qui se tiennent du 27 septembre au 6 octobre à Doha.

Le vice-champion du monde en 2017 à Londres s’est adjugé la médaille en terminant la course à la troisième position à la faveur d’un chrono de 8min03sec76/100è.

La médaille d’or de cette épreuve a été attribuée au Kényan Conseslus Kipruto, auteur d’un chrono de 8min01sec36/100, qui a devancé l’Éthiopien Lamecha Girma, deuxième (médaille d’argent), détenteur d’un chrono de 8min01sec36/100.

La médaille de bronze décrochée par Soufiane El Bakkali est un “acquis important” pour le sport national, a affirmé le directeur technique et responsable du programme du développement au sein de la Confédération africaine d’athlétisme, Aziz Daouda.

“Il ne faut pas considérer cette troisième place comme une défaite. Au contraire, c’est un acquis et une médaille importante pour le Maroc”, a-t-il déclaré à la MAP.

Selon l’ancien directeur technique de la Fédération royale marocaine d’athlétisme, “El Bakkali a fourni de grands efforts tout au long de cette année, mais il a buté lors de cette finale sur des athlètes qui étaient à leur grand jour”.

Cet athlète prometteur doit être encouragé et soutenu pour qu’il puisse signer de bons résultats aux prochains Jeux Olympiques, a-t-il enchaîné.

En ce qui concerne les autres athlètes qui ont représenté le Maroc lors de cette compétition, Aziz Daouda a estimé que leur participation reflétait leurs potentialités et que plusieurs d’entre eux ont fait de bonnes courses.

Bouton retour en haut de la page
Fermer