Le directeur général de Somaca, Mohamed Bachiri, prendra officiellement ses nouvelles fonctions en tant que directeur général de l’usine Renault de Tanger, à compter du 1er Novembre 2020.

Le nouveau directeur général succédera ainsi à Jean François Gal appelé à d’autres fonctions au sein du Groupe, a-t-on annoncé lundi.

M. Bachiri, premier marocain à travailler sur le projet hors norme qu’est l’usine Renault de Tanger, s’est investi dans la préparation du capital humain pour le lancement de la plus grande usine d’Afrique.

Un enjeu de taille que le responsable a su relever, en recrutant et en formant les 5.000 futurs employés de l’usine Renault de Tanger à la production de véhicules “Made in Morocco” répondant au standard de qualité international d’un grand groupe automobile mondial qui aujourd’hui exporte vers 74 destinations.

Diplômé de l’Ecole supérieure de commerce de Paris, M. Bachiri a intégré le Groupe Renault en 2006. Son parcours a été marqué par la prise de fonction de différentes responsabilités stratégiques au sein du Groupe, relève-t-on.

Il est le premier directeur marocain d’une usine Renault dans le monde et fait partie de ces Marocains qui ont contribué à l’essor industriel du secteur automobile au Maroc.

Et de noter que Jean-François Gal est arrivé en 2015 à la tête de l’usine Renault de Tanger. Il a réussi à positionner cette unité industrielle en véritable moteur économique au Maroc qui soutient le développement du programme Global Access et exporte la majorité de sa production.

Inaugurée en 2012, l’usine Renault de Tanger a marqué un tournant dans le secteur automobile du Royaume. Plus grande usine automobile au sud de la Méditerranée avec une capacité de production de 340 000 véhicules, elle est également la première usine du Groupe conçue pour être carbone neutre et éviter le rejet d’effluents industriels.

Bouton retour en haut de la page
Fermer