L’Académie Régionale de l’Education et de la Formation (AREF) de Marrakech-Safi vient de lancer une large consultation en milieu scolaire autour du nouveau modèle de développement sur le thème “Le Maroc de demain”.

Initiée en coordination avec les directions provinciales de l’éducation nationale relevant de la région, cette consultation vise à recueillir les avis des élèves du tronc commun au sein des lycées qualifiants, publics et privés, afin d’enrichir le débat en cours sur le nouveau modèle de développement.

A cette occasion, le directeur de l’AREF de Marrakech-Safi, Moulay Ahmed Karimi, a souligné que cette initiative prend en considération l’opinion des jeunes au sujet de la vision d’avenir du pays, vu qu’ils constituent un pilier fondamental du capital humain et une pierre angulaire des politiques publiques nationales.

Dans une déclaration à la MAP, M. Karimi a fait savoir que l’Académie régionale a entamé l’encadrement de cette opération, en invitant les directions provinciales et les directeurs des établissements scolaires à encourager la création littéraire et à recueillir les contributions des apprenants.

Le responsable a, dans la foulée, appelé les élèves lycéens à rédiger des dissertations dans lesquelles ils décrivent leur perception du modèle de développement souhaité, précisant qu’il sera procédé à la sélection des meilleures contributions selon une procédure et un calendrier bien définis par le ministère de tutelle.

La Commission spéciale sur le modèle de développement (CSMD) et le ministère de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique ont lancé une large consultation auprès des lycéens sur le thème “Le Maroc de demain”.

Cette consultation intervient conformément aux Hautes Orientations Royales considérant les jeunes comme “la vraie richesse du pays” et selon les dispositions de l’article 33 de la Constitution qui insiste sur la nécessité de la participation des jeunes marocains à la vie publique.

La participation a été ouverte aux élèves du tronc commun des lycées publics et privés, à partir du 2 avril. Chaque participant est invité à rédiger une dissertation, en langue arabe, amazighe ou dans une langue étrangère, en décrivant sa vision du Maroc de demain.

A cet effet, un site électronique (ofok.men.gov.ma) est mis en place pour télécharger la fiche technique de la consultation, remplir le formulaire de participation et soumettre les dissertations avant le 12 avril.

Bouton retour en haut de la page
Fermer