“Le sport m’ennuie un peu. Rien ne m’excite”: La star irlandaise des arts martiaux mixtes Conor McGregor, 31 ans, a de nouveau annoncé sa retraite dimanche, après avoir déjà mis un terme à sa carrière sportive en 2016 puis 2019.

“Hé les gars, j’ai décidé de me retirer du combat. Merci à tous pour les souvenirs incroyables ! Quelle aventure !”, a d’abord tweeté McGregor, en accompagnant son message d’une photo avec sa mère.

Interrogé plus tard dans la journée sur la chaîne américaine ESPN, McGregor a déclaré son ennui:

“Le sport m’ennuie un peu. Je ne suis pas excité (par le fait de combattre). Je ne sais si c’est à cause de l’absence de public. Je ne sais pas ce que c’est. Mais je ne trouve pas d’engouement”, a-t-il dit.

“Toute cette attente, rien ne se passe. Je recherche des adversaires mais en ce moment il n’y a pas grand chose. Rien ne m’excite”, a ajouté l’Irlandais.

C’est donc la troisième fois que la figure de proue de l’UFC (Ultimate Fighting Championship), principal organisateur de combats de MMA, annonce son retrait de l’octogone.

McGregor avait décidé une première fois de se retirer du MMA en avril 2016, avant de revenir sur sa décision après avoir négocié un nouveau contrat nettement revalorisé.

Surnommé “The Notorious” (littéralement, le célèbre), avait raccroché une deuxième fois en mars 2019 après avoir subi une défaite en octobre 2018 face au Russe Khabib Nurmagomedov, pour le titre UFC des poids légers, dans un combat qui s’était achevé par une bagarre générale.

Après sa victoire, le Russe s’était battu avec des proches de l’Irlandais, lui-même agressé par un membre de l’entourage de Nurmagomedov. Les deux vedettes du MMA avaient écopé d’une suspension après les faits.

En octobre 2019, McGregor avait annoncé vouloir reprendre le MMA et avait effectué son retour dans l’octogone en janvier à Las Vegas en s’imposant en 40 secondes seulement face à l’Américain Donald Cerrone.

L’Irlandais, l’un des combattants les plus populaires de l’histoire de la MMA, a été le premier à devenir double champion UFC en 2016.

McGregor a ainsi détenu le titre UFC des poids plumes de 2015 à 2016 et des poids légers de 2016 à 2018. Mais c’est en participant à un combat controversé de boxe face à la légende américaine Floyd Mayweather, en août 2017 à Las Vegas, qu’il a accédé à une notoriété mondiale et à la richesse.

L’Irlandais a aussi eu maille à partir à plusieurs reprises avec la justice. Il a notamment été impliqué dans deux agressions aux Etats-Unis. Il est également visé par deux enquêtes pour agression sexuelle en Irlande, selon le New York Times.

Fin mars, il avait annoncé faire don d’un million d’euros pour acheter du matériel de protection au personnel soignant de son pays dans le cadre de la lutte contre la pandémie de coronavirus.

Le patron de l’UFC, l’Américain Dana White, a réagi dimanche à l’annonce de McGregor, estimant que si l’Irlandais sentait qu’il fallait prendre sa retraite, il devait “absolument” le faire.

“Quand vous voyez la star qu’il est devenu, il a fait rayonner (le MMA) dans le monde entier, à des gens et dans des endroits qui n’en avaient jamais vu auparavant ou qui ne s’y intéressaient pas”, a-t-il dit lors d’une conférence de presse après une compétition UFC à Las Vegas.

Selon lui, McGregor “aime le combat, il est passionné par ça et il a un incroyable QI de combattant”.

“Quelles que soient ses raisons, quand un type comme lui dit qu’il veut arrêter, ne vous posez pas de questions”, a-t-il ajouté.

Reste à savoir si la troisième fois sera la bonne, ou si c’est un nouveau coup de marketing.

Bouton retour en haut de la page
Fermer