Londres, 23/07/2019 (MAP)- Le ministère britannique de la Défense a annoncé le déploiement de 250 militaires au Mali à partir de 2020, dans le cadre de la mission de paix de l’ONU dans ce pays d’Afrique subsaharienne.

Ces soldats britanniques seront basés à Gao, dans l’est du Mali, à l’appel de l’ONU et “en reconnaissance de l’instabilité croissante dans la région du Sahel”, a précisé le ministère dans un communiqué.

“Le personnel britannique opérera aux côtés de troupes de plus de 30 pays, et fournira des capacités de reconnaissance de longue portée, une plus grande sensibilisation aux menaces possibles et contribuera à la protection des civils”, ajoute la même source.

“Dans l’une des régions les plus pauvres et les plus fragiles du monde, il est normal que nous soutenions les populations les plus vulnérables et que nous donnions la priorité à nos efforts humanitaires et de sécurité au Sahel”, a par ailleurs relevé la secrétaire d’Etat britannique à la Défense, Penny Mordaunt.

L’armée britannique “collaborera avec nos partenaires de la région pour contribuer à la promotion de la paix, en luttant contre la menace de l’extrémisme violent et en protégeant les droits de l’Homme au Mali”, a-t-elle ajouté.

Londres avait déjà annoncé le maintien de sa présence au Mali au début du mois en soutien, à la force française anti-terroriste Barkhane pour six mois supplémentaires.

Le nord du Mali est tombé en mars-avril 2012 sous la coupe de groupes extrémistes, en grande partie dispersés par une intervention militaire lancée en janvier 2013 à l’initiative de la France, qui se poursuit avec Barkhane. Mais des zones entières échappent toujours au contrôle des forces maliennes, françaises et de l’ONU.

 

 

Bouton retour en haut de la page
Fermer