La Chine a mis en garde, mardi, Washington contre un déploiement de missiles dans la région Asie-Pacifique et a appelé les pays de la région, nommément le Japon, la Corée du Sud et l’Australie, à la “prudence”.
“La Chine ne restera pas les bras croisés et sera dans l’obligation de prendre des mesures de rétorsion si les Etats-Unis devaient déployer des missiles terrestres de moyenne portée dans cette région du monde”, a averti devant la presse le directeur général du département du contrôle des armements du ministère des Affaires étrangères, Fu Cong.
Le nouveau chef du Pentagone, Mark Esper, a déclaré samedi qu’il souhaitait déployer “le plus tôt possible” en Asie de nouvelles armes conventionnelles de portée intermédiaire, maintenant que les Etats-Unis ont dénoncé le traité de désarmement INF.
Il n’a pas précisé où les Etats-Unis avaient l’intention de positionner ces armements, mais sa tournée dans la région devait le conduire en Australie, en Nouvelle-Zélande, au Japon, en Mongolie et en Corée du Sud.

Bouton retour en haut de la page
Fermer