L’Union européenne (UE) a condamné les nouveaux tirs de missiles nord-coréens qui sapent les efforts pour instaurer une paix et une sécurité durables en vue d’une péninsule coréenne exempte d’armes nucléaires.

“Avec le lancement de deux missiles balistiques à courte portée aujourd’hui, cinquièmes essais du genre ces dernières semaines, la République populaire démocratique de Corée (RPDC) continue de saper le travail international visant à instaurer la confiance et à établir une paix et une sécurité durables dans une péninsule coréenne exempte d’armes nucléaires”, a déploré l’UE dans une déclaration de son porte-parole.

L’Union européenne affirme attendre de la Corée du nord de “s’abstenir de toute nouvelle provocation, respecter ses engagements déclarés et s’acquitter pleinement de ses obligations internationales telles que définies par plusieurs résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies”.

La déclaration souligne notamment l’impératif pour Pyongyang de prendre “des mesures concrètes et crédibles pour renoncer de manière complète, vérifiable et irréversible à ses programmes nucléaires, d’armes de destruction massive et de missiles balistiques”.

L’UE qui reste “fermement convaincue que le processus diplomatique doit être poursuivi et développé”, exhorte aussi la Corée du nord à reprendre rapidement ses pourparlers de niveau opérationnel avec les États-Unis, comme convenu lors de la réunion tenue le 30 juin dans la zone démilitarisée (DMZ), et créer des conditions favorables à des négociations constructives et durables”, conclut la déclaration.

Bouton retour en haut de la page
Fermer