Varsovie, 31/10/2019 (MAP)- Le Maroc est “un partenaire clé, modèle et fiable” dans la coopération avec l’Union européenne et les différents pays du monde dans la lutte contre la migration clandestine et d’autres phénomènes connexes, a affirmé jeudi à Varsovie en Pologne le directeur exécutif de l’Agence européenne de garde-frontières et de gardes-côtes “Frontex”, Fabrice Leggeri.

Le partenariat avec le Maroc a toujours permis de trouver de nombreuses solutions pour lutter contre le phénomène de la migration illégale et ce grâce aux “bonnes expériences” accumulées par le Maroc en matière de lutte contre les phénomènes négatifs, notamment la migration clandestine, la criminalité organisée transfrontalière et le terrorisme, a souligné M. Leggeri dans une déclaration à la MAP en marge d’une séance de travail tenue à Varsovie entre le Maroc et l’agence Frontex axée sur les questions de migration et de coopération bilatérale.

M. Leggeri a indiqué que cette réunion a été “fructueuse et riche” au niveau des débats constructifs et francs entre les deux parties, et aussi au niveau des propositions avancées par le Maroc en vue de renforcer davantage la coopération bilatérale, ajoutant que la séance de travail a aussi permis d’aborder d’autres questions d’intérêt commun notamment la technologie d’analyse des risques et d’innovation, la coopération entre les gardes côtes et les institutions de sécurité compétentes.

Le responsable européen a, en outre, souligné que le dialogue et la coopération avec le Maroc a été toujours une priorité pour l’Union européenne et l’agence Frontex, exprimant sa conviction que la réunion entre les responsables de l’agence européenne et la délégation marocaine conduite par le Wali, directeur de la migration et de la surveillance des frontières au ministère de l’Intérieur, M. Khalid Zerouali, en présence de l’ambassadeur du Royaume en Pologne, M. Abderrahim Atmoun, “constitue un nouveau pas pour renforcer le partenariat solide et fructueux entre les deux parties et explorer de nouvelles formes de coopération”.

La capitale polonaise a abrité, jeudi, une séance de travail entre le Maroc et l’Agence Frontex axée sur les moyens de renforcer la coopération et la coordination entre les deux parties afin de relever les défis de la migration clandestine et de la criminalité transfrontalière.

Lors de cette réunion dirigée par M. Zerouali et le Directeur exécutif de l’Agence Frontex, les débats ont porté sur le rôle central du Maroc dans la lutte contre la migration clandestine et la criminalité transfrontalière, l’évaluation des mécanismes de coordination et les différents aspects de la coopération bilatérale.

Bouton retour en haut de la page
Fermer