MDSJ CHALENGE VIRTUEL BANNIERE 2

Paris – L’Espagnol Rafael Nadal a décroché mercredi la 1000e victoire de sa carrière, en indoor au Masters 1000 de Paris.

Injouable sur la terre battue d’Auteuil où il a coiffé il y a trois semaines une vertigineuse 13e couronne, le N.2 mondial est vulnérable sur le dur de Bercy où il n’a jamais remporté le titre. L’an dernier, il avait déclaré forfait juste avant sa demi-finale.

Et son compatriote espagnol Feliciano Lopez (64e) a bien cru tenir sa chance mercredi, avant de s’incliner 4-6, 7-6 (7/5), 6-4.

“J’ai connu un début de match difficile, c’est un super joueur sur cette surface, il me connaît très bien, et c’était mon premier match sur dur depuis très longtemps, surtout en indoor. J’ai été sous pression tout au long du match, mais j’ai trouvé le moyen de gagner. Je suis très fier de cette victoire. Parfois c’est une satisfaction personnelle plus grande de gagner ce genre de match que de gagner 6-3, 6-3”, a analysé Nadal.

Car il a commis beaucoup de fautes en début de partie, y compris des “bois” qui ont fait s’envoler la balle à plusieurs mètres du court. Il a concédé le premier jeu du match sur son service et n’a jamais réussi à revenir dans la première manche, offrant le set à Lopez sur une énième faute directe.

Sur un fil tout au long de la deuxième manche, Nadal a fini par remporter le tie break et prendre le contrôle de la partie… pour la 1000e fois depuis sa première victoire, contre Ramon Delgado à Majorque en 2002. A 34 ans, il rejoint ainsi Ivan Lendl (1.068), Roger Federer (1.242) et Jimmy Connors (1.274) dans le cercle très fermé des joueurs aux 1000 victoires dans l’ère Open (depuis 1968).

MDJS CHALLENGE VIRTUEL
Bouton retour en haut de la page
Fermer