MDJS hta nta kouayri – Yoga

Le Maroc se prépare à donner une impulsion majeure au football féminin et compte se doter de 1000 entraîneurs femmes et 90.000 footballeuses actives d’ici 2024, rapporte jeudi le journal électronique sud-africain “Eyewitness News”.

“Suite au lancement de la ligue féminine en novembre 2019, le Maroc cherche désormais à mettre en œuvre une stratégie nationale pour tripler le nombre de femmes jouant au football”, souligne le site d’informations en ligne, notant que le Maroc se joint à de nombreux autres pays africains pour soutenir et célébrer le football féminin.

La même source rappelle que le président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), Fouzi Lekjaa et la présidente de Ligue nationale de football féminin (LNFF), Khadija Ila, ont remis dimanche dernier à l’AS FAR le Trophée du championnat national féminin de première division de football au terme de la saison 2019-2020.

Citant la FRMF, le média signale que “la saison 2020/2021 marquera un tournant dans l’histoire du football féminin national et le début d’une nouvelle ère de professionnalisme”.

Il fait savoir également que la FRMF, la LNFF et les ligues régionales ont assuré que les joueuses de l’équipe senior féminine doivent toutes avoir des contrats professionnels.

“Lorsqu’il y a des carrières et des moyens de subsistance dans le football féminin, les anciennes joueuses, entraîneurs et arbitres qui se soucient sincèrement de son progrès et de son développement peuvent s’engager davantage”, poursuit le portail en rapportant les propos de la directrice du football féminin au sein de la FRMF, Kelly Lindsey.

MDJS Hta nta kouayri – Livreur
Bouton retour en haut de la page
Fermer